Le site du Kabyle rationnel

jeudi, 23 octobre 2014 · 45 visiteurs · 8183 Articles · 1297 breves ·  66303 commentaires
Dernières brèves

Accueil > Revue de Presse > Attaque meurtrière à la frontière israélo-égyptienne

Attaque meurtrière à la frontière israélo-égyptienne

lundi 6 août 2012

Des islamistes ont tué dimanche 15 policiers égyptiens et se sont emparés de deux véhicules militaires pour attaquer un poste-frontière entre l’Egypte et Israël.

Il s’agit de l’incident le plus meurtrier à la frontière israélo-égyptienne du Sinaï depuis des décennies.

L’aviation israélienne a détruit un des blindés et quatre des attaquants ont été tués, apprend-on auprès des autorités égyptiennes. Le ministre israélien de la Défense Ehud Barack a demandé à l’Egypte de se montrer "déterminée".

Israël accuse les activistes palestiniens de la bande de Gaza de participer à des actions dans le Sinaï voisin, où l’insécurité s’est accrue depuis le renversement de l’ancien président égyptien Hosni Moubarak.

Le nouveau président égyptien Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, s’est engagé à renforcer la sécurité en Egypte. Selon son porte-parole, les attaquants n’ont pas été identifiés.

"Des ordres clairs ont été donnés à nos forces armées et à la police de poursuivre et arrêter ceux qui ont mené cette attaque sur nos enfants", a déclaré le nouveau président lors d’un discours à la télévision. "Les forces (de l’ordre) vont imposer un plein contrôle de ces régions du Sinaï."

Selon un responsable de la sécurité égyptienne, cité par l’agence officielle Mena, l’attaque a été menée par des activistes islamistes qui se sont infiltrés à partir de Gaza en passant par un tunnel, et par d’autres venus de deux zones du Sinaï.

Le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a dit enquêter sur cette affaire mais a dit ne pas avoir pour l’instant d’informations lui permettant de dire que les attaquants venaient de Gaza. Toutefois, un porte-parole a indiqué que le gouvernement du Hamas était en train de fermer tous les tunnels à la frontière avec l’Egypte.

FRONTIÈRE FERMÉE

Selon le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, les forces de défense israéliennes et les forces de la sécurité intérieure ont déjoué une tentative d’attentat importante contre les civils israéliens.

"Quiconque entend nous attaquer doit savoir que nous avons le bras long et que nous le retrouverons", a déclaré le chef du gouvernement dans une déclaration sur Twitter.

Les assaillants ont pris en embuscade la police des frontières dont les agents s’étaient rassemblés pour le repas de rupture du jeûne de ramadan après le coucher du soleil.

"Des éléments d’une organisation djihadiste sont arrivés à bord de grosses voitures à l’un des postes de contrôle au sud de la frontière à Ramah", a indiqué la télévision publique égyptienne en faisant référence au principal point de passage entre l’Egypte et la bande de Gaza.

La télévision a fait état de 15 morts au sein des forces de l’ordre égyptiennes et d’au moins sept blessés.

L’un des véhicules volés à l’armée a explosé alors que les activistes tentaient de donner l’assaut et le second a été pris pour cible par l’aviation israélienne au point de passage Kermes Shalom, une zone militaire à l’intersection des frontières de Gaza, de l’Egypte et d’Israël, a déclaré un porte-parole de Benjamin Netanyahu.

Reuters

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été lu et validé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du siteRSS | Contact | Développeur Kuhn Services | Hébergeur Planethooster