Le site du Kabyle rationnel

vendredi, 31 octobre 2014 · 81 visiteurs · 8208 Articles · 1297 breves ·  66545 commentaires
Dernières brèves

Accueil > Revue de Presse > Deux otages français libérés au Darfour

Deux otages français libérés au Darfour

lundi 15 mars 2010

Deux employés français d’une ONG enlevés en République centrafricaine il y a près de quatre mois ont été libérés dimanche au Darfour, dans l’ouest du Soudan, annoncent les autorités françaises.

Les deux hommes, Olivier Denis et Olivier Frappé, étaient retenus en otage depuis le 22 novembre.

Olivier Denis a déclaré après un examen médical à Khartoum qu’ils avaient eu peur mais qu’ils n’avaient pas été maltraités. "Nous avons eu de la chance parce que nous étions deux", a-t-il dit à des journalistes.

Les deux hommes, barbus et l’air las et amaigris, ont remercié tous ceux qui se sont efforcés d’obtenir leur libération.

"Je ne réalise toujours pas ce qui se passe", a confié Olivier Frappé. "Je sais seulement que j’ai souvent pensé qu’ils me tueraient, et maintenant je suis en sécurité ici à Khartoum et je serai demain en sécurité à Paris avec ma famille, et c’est le plus important pour moi."

Le président Nicolas Sarkozy s’est associé dans un communiqué à la joie des familles et a remercié "tous ceux qui ont participé à cet heureux dénouement." Il a également appelé à "la libération rapide de Gauthier Lefevre, le dernier otage français actuellement détenu dans la région."

Les deux Français de l’ONG lyonnaise Triangle génération humanitaire avaient été capturés à Birao, dans l’extrême nord de la Centrafrique proche des frontières soudanaise et tchadienne.

Laurent Maurice, un employé français de la Croix-Rouge qui avait été enlevé lui aussi en novembre dernier cette fois dans l’est du Tchad, avait été libéré le 6 février.

Ces trois enlèvements avaient été revendiqués par un groupe s’appelant "les Aigles africains de la liberté", lesquels se disent dégoûtés par la politique de la France sur le continent et réclament que Paris oeuvre dans l’intérêt du peuple africain.

Reuters - Gérard Bon et Nicole Dupont, avec Opheera McDoom à Khartoum, édité par Gilles Trequesser

Vos commentaires

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été lu et validé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du siteRSS | Contact | Développeur Kuhn Services | Hébergeur Planethooster