Le site du Kabyle rationnel

mardi, 2 septembre 2014 · 81 visiteurs · 8018 Articles · 1286 breves ·  64633 commentaires
Dernières brèves

Accueil > Opinions > Coup de gueule > Mise au point au journal tamurt.info et à M. Lyazid Abid

Mise au point au journal tamurt.info et à M. Lyazid Abid

- commentaires

Je viens de lire le compte-rendu d’un “Conseil national extraordinaire” d’un certain MAK rapporté par votre journaliste et que vous avez l’aplomb de livrer sous le titre infâmant “Exclusion des comploteurs du MAK”.

À sa naissance, Tamurt.info a suscité beaucoup d’espoir chez les Kabyles et en particulier chez la mouvance autonomiste.

Hélas, votre organe se transforme aujourd’hui en Pravda, à contre-courant de l’histoire, pour ressusciter et couvrir des procès de Moscou ourdis par un groupuscule de dissidents qui se drapent sous le couvert d’un Conseil national de guignols pour flétrir l’honneur d’hommes de terrain, dont vous-même reconnaissiez et chantiez, hier seulement, les mérites et la probité.

D’après votre journaliste, ils étaient à cinq, les témoins à charge pour accabler MM. Mohand Larvi Tayev, Azru Loukad et Murad Chabane. Il y avait aussi le renfort “d’une militante qui a assisté à une réunion tenue à Azazga où il était question d’un coup d’Etat contre le président du GPK. Le témoignage de cette jeune femme a fini par noircir complètement l’image des mis en cause”.
Avec un si précieux témoignage, il ne manque plus que de connaitre l’âge du capitaine pour prononcer notre bannissement de la Kabylie.

C’est précisément ce genre de cabale qui a miné le MAK depuis sa naissance.

Mais heureusement, il n’y a pas que ça.

Nous avons autre chose à faire que de donner corps à une escalade polémiste voulue par certains adeptes du statu quo, pour freiner l’entreprise de rassemblement des forces kabyles, exigée par l’ensemble de notre peuple. Nous nous sommes largement expliqués à travers des réponses personnalisées et des communiqués et il ne nous paraît pas utile ici de les ressasser.

Naturellement, vous ne voyez aucune contradiction, M. Lyazid Abid, à étaler votre titre insultant en face de l’oreillette droite où figure la chronique Tiri d wakal que j’anime, suite à votre insistance, depuis mars 2011 et dont la dernière contribution porte à juste titre “ La Kabylie en mouvement ”.

Je m’étonne que votre sagacité et celle d’un prétendu gardien du temple n’aient pu déceler, dans une lecture symptomatique, mes desseins inavoués à travers mes contributions, depuis la première, dédiée aux victimes du Printemps noir que vous avez qualifié, je cite : “l’hommage est plus que solennel. Il est majestueux et grave. Ar tufat ”.

Croyez-moi que ce n’est pas de gaité de cœur que je me résous à vous adresser cette mise au point. Je compte sur votre sens de l’honneur pour la faire publier afin que chacun puisse se faire son propre jugement.

Kabylie, le dimanche 21 août 2011 [1]

Azru Loukad


[1Je viens de rentrer de vacances, voici pourquoi je n’ai pas pu publier cette mise au point avant.

Vos commentaires

  • Le 2 septembre 2011 à 04:30, par Il faut faire d’abord son mea culpa !
    En réponse à : Mise au point au journal tamurt.info et à M. Lyazid Abid

    Le problème n° 1 des Kabyles est en premier lieu leur ORGUEIL, suivit de près par leur EGO qui se sent à chaque fois menacé, la PRETENTION d’être tous des cracs du savoir des supers intelligents, le désir d’être CHEF... : le tout emballé dans du papier Q de la marque "Jalousie".

    Voilà résumée notre histoire d’inexistants !

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 19:33, par CentTseudonyne
    En réponse à : Mise au point au journal tamurt.info et à M. Lyazid Abid

    Apparemment un règlement (non réglé) de compte à 0K Coral ou plutot ddeg deynin entre l’vak ddi kourdden ou l’exemple typique de la manière dont agissent et réagissent offenseur et humilié Kabyles et, de l’état d’esprit et de la morale collective et individuel qui gouvernent leurs rapports toujours conflictuelles alors que nous ignorons tout des uns comme des autres et ne voulons rien savoir sur les tenant et aboutissant ni être interpelé pour prendre partie et encore moins nous ériger en juge dont nous n’avons ni qualité ni titre..

    Et dire que ces gens, quels qu’ils soient, prétendent prendre en charge la destinée d’un peuple alors qu’ils sont incapables de gouverner leur personne .

    Si Lévi Strauss avait rencontré le peuple kabyle je n’aurais pas été surpris qu’il ait rédigé une encyclopédie ayant pour titre " tristes kabyles " .

    Kabylie, ton autonomie est dans 1000 ans !

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2011 à 07:21, par Oussalem
    En réponse à : Mise au point au journal tamurt.info et à M. Lyazid Abid

    La rupture est consommée, quoi qu’en dise l’Agence ferhatiste, « tamurt.net ». Cette dernière a cuisiné pas mal de ragots récemment, et perd donc toute crédibilité. La question est de savoir si les scissionnistes sont en mesure de forger une légitimité. Il faut rappeler qu’en réalité la « ligne de fracture » se situe dans le rapport au Pouvoir militaire régnant. Car, aucun mouvement, aucune association ne pourra percer s’il n’est pas autonome et indépendant face aux Clans, Cercles et Officines du Régime militaire.
    C’est la question fondamentale, principale et primordiale. En Kabylie, la majorité populaire est farouchement et opiniâtrement opposée à la Dictature militaire et ses alliés extrémistes de tous bords, et ne suivra pas les agitateurs politiques ayant des accointances avec les Généraux et leurs officines. C’est-ce qui explique l’impopularité, le rejet des ponces-pilâtes propulsés et sponsorisés par les Maitres de la Gestapo locale….
    Aucun parti, aucun mouvement ou personnalité ne peut susciter la confiance, implorer le respect s’il n’est pas radicalement opposé au Régime militaro-mafieux et ses officines et alliés. Car le « démiurge », le mal originel, l’origine du mal et du pire…c’est le Pouvoir dictatorial, de nature militaire et de structure clanique., le DRS étant le « centre névralgique », le cœur et le cerveau, la main de fer, « l’enclave autoritaire principal » …qui bloque tout !

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre 2011 à 10:23, par Thixssi
      En réponse à : Mise au point au journal tamurt.info et à M. Lyazid Abid

      D’après les révélations de Wikileaks, il n’y’a ni clan, ni tribu, ni cercle, ni officine, il y’a seulement Médiene et Bouteflika qui mènent le bal. La question que je me pose est : est-ce que ce Médiène existe réellement ? Si oui, il me semble qu’il date déjà de longtemps, il doit être soit sénile, soit fou, soit mort (même état que boutef), l’a-t-on vu un jour !? Alors qui dirige réellement l’algérie et qu’est-ce qu’elle dirige exactement ? Est-ce que le clan est-il au courant de ce qui se passe vraiment sous son nez (un exemple : bouteflika appelle ouyahia au téléphone pour lui dire : dès demain tu prends les commandes de Premier Ministre (!!!), le lendemain ouyahia a pris le poste). Bizard non ???

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été lu et validé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du siteRSS | Contact | Développeur Kuhn Services | Hébergeur Planethooster