Le site du Kabyle rationnel

vendredi, 24 octobre 2014 · 98 visiteurs · 8187 Articles · 1297 breves ·  66331 commentaires
Dernières brèves

Accueil > Opinions > Femme > Une nuit de noces en Kabylie

Une nuit de noces en Kabylie

Qu’il est beau le mariage chez nous !

, par - 25  commentaires

Je ne sais pas ce que vous pensez les amis mais il est quatre heures du matin et les invités veulent tous rentrer chez eux. Cela fait depuis plus de trois heures que Cavan est entré dans sa chambre et il ne sort toujours pas ! Bizarre ! Qu’est-ce qui se passe ? S’est-il endormi ? Mouloud, l’année passée, avait réalisé un grand exploit ; celui d’avoir “éclaté” [1] la sienne en seulement dix minutes. Awwah ! A mon avis, il doit y avoir quelque chose de mis sous son lit ou caché dans un coin de sa chambre. Ce n’est pas normal. Pourtant, Cavan est fort comme un bœuf et avait pris toutes ses précautions. Mais il faut reconnaître aussi que ce n’est pas facile avec toute la pression de nos traditions.

A quatre heures et demie, tête baissée, le nouveau marié sortit de sa chambre et se dirigea droit à l’extérieur de la maison où l’attendaient ses amis.

— Alors mon ami, ça y est ? Tu l’as fait ? C’est bon ? Tout le monde ici pense que tu t’es endormi, à cause de la fatigue. Mais tu es là, enfin !

— Non, je n’ai pas pu le faire ! Je ne comprends pas ce qui m’arrive. Pourtant, j’ai essayé à plusieurs reprises mais ça ne marche pas. J’ai laissé ma femme les larmes aux yeux. Elle aussi ne comprend pas ce qui nous arrive. Elle n’arrêtait pas de me répéter que je devais le faire pour sauver son honneur. Il faut dire qu’elle ne m’aide pas trop dans cette tâche. J’ai essayé de la rassurer en lui disant qu’on est fatigué et que nous avions tout notre temps pour le faire après. Mais elle m’a répondu qu’en cet instant même toutes les femmes de nos deux familles veillent et qu’elles n’attendent que l’aube pour débarquer dans la chambre et vérifier l’état du drap blanc ! Elle redoute l’humiliation d’être montré du doigt comme une fille pas « propre ». Et c’est là qu’elle a commencé à me parler aussi d’iheckulen ?! [2] Imaginez qu’elle ait raison mes amis ! Que mon impuissance vient d’un grigri placé par l’une de mes cousines jalouse parce que je ne l’aie pas choisi comme épouse !

— Ne t’inquiète pas Cavan ! Assieds-toi ici et prends un bon coup avec nous. Crois-moi, si c’est ça le problème, la solution est dans une bonne bouteille de vin ou du Clan Campbell. Ce n’est pas ce qui nous manque par ici. Je t’avais pourtant conseillé de ne pas l’approcher sobre. C’est pas facile avec toutes les pressions que tu subis. De plus, c’est un bon remède contre les mauvais esprits que tes ennemis ont, sans aucun doute, sollicités pour te détruire. Allez, prends avec nous quelques doses de cette bouteille que nous venons d’entamer et tu verras que tout rentrera dans l’ordre. L’alcool est un bon exorciste ! Il t’évitera aussi de perdre trop de temps dans des préparatifs inutiles ; il anéantira en toi toute hésitation et te permettra d’aller droit au but. Va maintenant, rentre et sauve l’honneur ! (il était cinq heures du matin)

Entre temps, un groupe de femmes, composé des deux mères, tantes et sœurs des deux côtés des mariés, s’introduisit dans sa chambre pour prendre des nouvelles de Louisa. Devant les pleurs de la mariée, sa sœur aînée, déjà mariée, lui conseilla quelques bons trucs, de femme à femme, qu’elle devait essayer de toute urgence, pour permettre à son mari d’accomplir son devoir d’homme ! Peu après, Saliha, la sœur de Cavan, surgit subitement pour les informer que son frère arrivait. Et toutes les femmes de s’éclipser discrètement dans les autres chambres, lumières éteintes mais avec les portes légèrement entrouvertes pour épier les entrées et les sorties. L’époux arriva, rentra dans sa chambre et referma la porte. Et au bout d’à peine vingt minutes cette fois-ci, Cavan ressortit triomphalement et avant même d’arriver pour annoncer la bonne nouvelle à ses amis, des youyous fusèrent déjà de la chambre nuptiale accompagnés de deux coups de fusil tirés dans le ciel.

Qu’est-ce qu’il est beau le mariage de chez nous !

Timecriwect


Logo : Tableau de Federico Fernandez y Gimenez (1846-1873), Lost in Thought


[1dépucelé

[2sorcellerie

Vos commentaires

  • Le 20 février 2011 à 04:54, par tayda
    En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

    C’est vrai qu’il y a encore des mariages qui se font encore de cette façon,malheureusement !. Pour une société pudique,avouez que c’est presque vulgaire,cette façon de faire participer,la famille et tout un village à ce viol légalisé mais néanmoins violent . On m’a raconté,l’histoire d’une mariée qui a carrément fuit son lit conjugal et ce nouveau village ,profitant de l’excuse d’aller pisser ,pour fuir ce viol et ce mari qu’elle ne connaissait pas juste parce qu’elle n’était pas préparée à voir cet homme rude , se ramenant avec son phallus, bandé comme un cheval ! ,bien chauffé par ces amis et cette ambiance de circonstance . C’était plus une exécution publique ( dépucelage et record à la clef , exibition des draps ensanglantés, coups de fusils et youyous des femmes présentes ) qu’une nuit de noces ,en principe soirée intime et d’amour .

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2011 à 05:14, par D.S
    En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

    Je comprends votre ironie et votre envie de crever cet abcès que sont ces "traditions" trop pesantes sur la société kabyle. Effectivement, cette la nuit de noces est une épreuve parfois terrible pour la nouvelle-mariée (il y va de son honneur et de celui de sa famille) ; et pour le nouveau-marié qui doit faire preuve de puissance et consommer illico presto son élue et déguerpir pour qu’au petit matin les dames "des organes d’homologation de mariages" puissent venir inspecter tranquillement la mariée (son linge émaculé) et délivrer ou pas "le certificat de virginité".
    Dans la plupart des cas tout se passe bien, cependant parfois il arrive parfois que le nouveau-marié soit simplement fatigué ou que la nouvelle-mariée soit craintive et non-consontante. Les garçons sont conseillés par les ainés, souvent bien conseillés mais pas toujours...comme dans la vieille blague : (à suivre)

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2011 à 10:41, par Yiwen
      En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

      On sape les valeurs kabyles !

      Abouh a yimselmen ! Laissez la femme kabyle tranquille ! Pensez à vos mères, soeurs...etc.
      La non virginité est la preuve qu’une femme n’est pas propre au propre et au figuré. Qu’elle est déboussolée, qu’elle a perdu les valeurs ancestrales et religieuses.
      Tout ce que vous semez se retournera contre vous. Si c’est ça la modernité alors je vous la laisse.
      Quand aux rapports sexuels, ils ne sont permis qu’entre un homme et une femme mariés. Tout autre rapport en dehors de ce cadre est une débauche et une déviation.
      Agh di hdhu rebi inchallah.

      Laissez les Cavan et les Louiza tranquilles ! Ils sont bien comme ça.
      La remarque de Jugurtha est vraie car on a oublié d’apprendre aux gens les valeurs kabyles qui sont avant tout musulmanes.

      Répondre à ce message

      • Le 21 février 2011 à 16:00, par Anti-Mahommerde
        En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

        @Yiwen,

        On n’ est pas imsarmen ici ! Tu dois être un mahométan cora- niqué jusqu’ a l’os, pour nous prendre tous pour des mahométans en Kabylie.
        Dis moi tu es puceau toi ? As – tu attendu ta nuit de noce pour toucher une femme ? Donc tu n’ a jamais eu l’occasion, aucune femme n ‘ a voulu de toi ?!!!
        Tu dois pas être normal sur le plan psychologique, il est urgent que tu consulte un psy ! Le plaisir sexuel est pour les deux sexes. Il est même vital indispensable pour le développement normal des jeunes kabyles. Depuis que l’être humain existe il a toujours fait en sorte de satisfaire son désir sexuel.
        Les valeurs de ton mahommerde qui se tapait une gamine de 6 ans quand il en avait 56 sont étrangères a nos valeurs kabyles ! Arrête de diffamer les kabyles avec tes débilités de mahométan. Ce n’est que depuis l’invasion d’Afrique du Nord par tes frères mahométans que nos femmes sont devenues des bêtes avec un statut de chienne.
        La débauche, et chez tes frères mahométans, la pédophilie, la polygamie et la perversité ne sont pas des valeurs kabyles.
        Va te branler et te soulager ou prends une douche froide et reviens t’instruire sur le forum.

        Répondre à ce message

        • Le 22 février 2011 à 09:03, par Yiwen
          En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

          Personne de sensé ne peut aller à l’encontre des lois divines (Ce qu’on appelle, à tort, les lois de la nature ). Il a créé l’homme et la femme. Il les a créé s’attirant l’un à l’autre et l’un pour l’autre.
          Cependant, il a mis des limites qui sont entre autres :
          - Les relations sexuelles sont permises entre les hommes et les femmes dans le cadre du mariage.
          - Les relations entre parents, frères et soeurs, oncles et tantes, gand parents et petits enfants sont interdites.
          - Les relations entre personnes du même sexe sont interdites.
          - Les relations perverses comme la sod... sont interdites.
          - Les relations avec d’autres êtres que l’être humain sont interdites.

          Je ne vois aucunement où est le problème ! La sexualité est permise et même encouragée puisque nous pouvons nous marier avec 4 femmes si nous avons les moyens et pouvons être équitables envers nos femmes. C’est certainement préférable que d’avoir des liaisons illigitimes !

          Alors chères soeurs kabyles, n’écoutez pas les conseils de gens sans repères ! Leurs seuls repères sont leurs désirs qu’ils prennent pour des vérités divines !!!

          Répondre à ce message

          • Le 1er juin 2011 à 09:16, par Double Hocine
            En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

            Non,
            ce sont les lois de la nature, qu’un type Mahomet s’il a existé à appelé une fois né, les lois divines.
            c’est cette nature qui l’a engendré, abrutis !

            Répondre à ce message

        • Le 26 mai 2011 à 20:54, par elias
          En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

          Bravo, jeune homme. Il y en a marre des admirateurs de ce sale violeur pédophile de mohamed. qui :"prena pour épouse", à Aicha, quand elle avait six ans, et qui dans sa :"bonté", attendit trois ans avant de la violer.

          Répondre à ce message

        • Le 31 mai 2011 à 19:01, par vuznaver
          En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

          @Ma...Merde

          hein ? quand je te disais que les kabyles sont musulmans ?
          tu me crois maintenant ?
          rends-toi à l’évidence !
          tant que il y aura des YIWEN, des VUZNAVER et des VITRIOL,
          l’Algérie (dont la Kabylie) ne sera jamais le lupanar que vous souhaitez
          et que vous appelez CIVILISATION (syphilisation serait plus juste)

          Répondre à ce message

          • Le 1er juin 2011 à 07:03, par taghat taghyùlt
            En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

            ....tant qu’il y aura des YIWEN, des VUZNAVER et des VITRIOL.....en crise d’adolescence, les psys auront du travail et une rente assurée. Pourquoi veut-on projeter ses carences .....affectives et psychiques sur les pratiques culturelles de l’être Kabyle ?
            Mon Bùz nabar et Cie, ma parole vous êtes coincés au stade phallique ! Ne vous inquiétez pas, bientôt, vous ferez une progression, en soi tout à fait normal, au stade anal.

            Si vous désirez savoir ce que font les sujets coincés dans cette étape de développement affectif, j’en serai ravi d’étaler une prescription détaillée pour se prémunir d’une perversion : tendance à se procurer du plaisir dans/par cette zone érogène.

            Vous êtes tellement ridicules que les vieux du Muppet Show de Jim Henson se suicideront par bravoure et jalousie.

            Répondre à ce message

          • Le 1er juin 2011 à 14:47, par Anti-Mahommerde
            En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

            @vuzuk,
            Comment tu es stupide !!! Tu penses vraiment que parce que tu lèves ton c… au ciel en direction de l’Arabie maudite, 5 fois par jour, ainsi que ces quelques zombies mahométans kabites, que tous les kabyles sont des soumis et des muslim ! petit khoroto, le monde entier sait que ton mahommerde ainsi que ton allah l’arabe, inculte qui ne peut comprendre que les prières dites en arabes, ont toujours eu du mal a s’installer en Kabylie. Les kabyles rejettent ton izan, ce dogme de mahommerde , le pédophile bédouin.
            Les kabyles vont finir par vous mettre hors d’état de nuire avec votre charia mahoemtane stupide et votre croyance débile.
            Déjà que les quelques khoroto kabites de muslim qui existent en kabylie, jouent un rôle important dans la démystification de ce dogme mahoemtan, ce sont les prmiers à n… ton allah et ton mahommerde !
            Mdrr le khoroto, tu tshootes au coran de mahomemrde, tu as du mal a voir plsu clair, tu es soumis au mahométanisme, ton cerveau ne fonctionne plus.
            Mdrrr, le khoroto, ton âne – gerie est déjà un lupanar depuis 1962, c’est un grand bordel et un grand merdier, tu nages dans le grand caca.
            Mdrrr, avant tu pensais que c’était le ‘’Maroc’’, ben non, khoroto, ton âne – gerie bat tous les records dans ce domaine ! Va voir si ta femme est dans la cuisine, ta soeure, ta mère ect… sinon tu les lapides sur la place publique et n’oublie pas d’appeler tes frères zombies muz pour assister au spectacle.

            Répondre à ce message

          • Le 1er juin 2011 à 15:20, par Dinrabik
            En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

            @vuznaver,

            Et comment comptez vous faire alors pour empêcher que la Kabylie ne rejette pas la religion mahométane et ne suive pas le modèle occidental et libéral, vous allez faire le jihad, tu vas t’exploser en bombe humaine ? Ah pardon, c’est toi qui va former des gamins pour s’exploser en Kabylie.
            Tu es aussi minable, que ton mahomet et son allah l’inexistant ! Tes posts sont d’une débilité mahométane incroyable, aussi stupides que le coran de ton mahommerde.

            Répondre à ce message

          • Le 1er juin 2011 à 17:49, par Double Hocine
            En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

            dis nous franchement vuznaver, t’en a pas marre de lutter contre la vérité, de vouloir abrutir les gens ?
            c’est fini, votre histoire, votre anegerie, vos généraux-majors merdeux troufions de l’armée française, votre religion éculée, les peuples se réveillent, c’est plus fort que tout, c’est cyclique !
            les musulmans vont bientôt encore se taper dessus selon les clivages
            l’heure est au réveil et la sentence va être aussi lourde que le remède à appliquer, pas de quartiers pour les destructeurs d’humanité
            vous allez être épluchés
            pourquoi l’islam ne resterait-il pas dans ta cervelle sans en en franchir les limites étriquées ? parce qu’il est trop grand ? alors justement donc tu ne peuxprétendre en parler !
            demande aussi aux imams d’arrêter de gueuler à n’importe quelle heure, puisque dieu est grand ; il n’a pas besoin de gars en robe pour le dire.
            tiens ! ça me fait penser à une réplique dans un film : un gars s’en prend à un autre en lui disant :
            je sais pourquoi tu fais cette tête, c’est parce qu’on t’oblige à porter une robe !

            Répondre à ce message

        • Le 20 février à 23:45, par muslim
          En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

          allah te brulera inchalah si té tjr en vie

          Répondre à ce message

      • Le 1er juin 2011 à 09:26, par Double Hocine
        En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

        les valeurs kabyles ne sont pas musulmanes.
        nous arrivons en l’an 3000
        les musulmans en l’an 1500
        comment une religion plus récente pourrait être les valeurs d’un peuple plus ancien ?
        Abrutis !

        Répondre à ce message

        • Le 29 juillet 2012 à 16:14, par mouder salah
          En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

          les valeurs c´est la culture est l´hestoire aussi un peut de tout . ne compte pas les année ou les siecle
          nous sommes tous de méme térre de méme mére et de méme pére et de méme siecle aprés tout we are frome Adama . par les religion chaqu´un pour soi le dieu pour tous

          Répondre à ce message

      • Le 1er juin 2011 à 17:14, par Double Hocine
        En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

        on comprend qu’après vous être torché le cul avec des cailloux, cela ne vous dérange pas de vous branler avec les mains rugueuses de maçons !

        Répondre à ce message

  • Le 20 février 2011 à 05:18, par D.S
    En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

    (Suite)
    Kabylie d’antan, oû la kamasutra n’a jamais mis le pied (nu) :) Un gars, maçon de profession, se marie. A la veille de sa nuit de noces il vient prendre conseil chez un autre garçon déjà marié, un intellectuel (un "instruit" et "expérimenté"). L’intello explique tous les détails de l’anatomie du corps féminin (le pubis et le mont de Vénus et j’en passe !), comment s’en prendre dans cet exercice, etc... Le maçon, un cancre, n’a toujours pas compris et demande à l’intello de lui donner un seul conseil, une astuce pour situer "l’entrée" qu’il devait prendre d’assaut avec son engin. Alors l’intello lui dit : "C’est simple : tu comptes une paume du nombril jusqu’à ce machin ; tu ne risques pas de rater ton coup". Il en fut ainsi. Le lendemain le maçon revint vers l’intello, l’air très triste. "Alors, t’as réussi ton coup ?" demandan l’intello. "Non, hélas. La nouvelle-mariée s’est mise à crier en me traitant de sodomiste Et pourtant j’ai suivi tes consignes en mesurant une paume du nombril jusqu’au machin... je suis tombé sur un autre machin". L’intello, stupéfait, lui demande des détails pour savoir de quoi est il est question, ce à quoi le maçon répondit " a weddi (écoute mon vieux), ce n’est pas la question, c’est la position !" Détail important : le maçon a la main de la profession, une paume capable de loger une brique ; la main (la paume) d’un intello ne pouvait lui servir de référence :). Le "manuel" à l’aune d’un intellectuel ça ne marche jamais !!!
    Sinon, vous avez raison, il faut abolir cette tradition au plus vite, là oû elle subsiste encore.

    Répondre à ce message

    • Le 20 février 2011 à 11:07, par D.S
      En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

      ERRATUM

      Il fallait lire, vous l’aurez sans doute déviné, "la paLme" au lieu de "la paUme". Il s’agit de la palme (en kabyle thardhasth)- distance du pouce à l’auriculaire - du maçon puceau :)

      Répondre à ce message

    • Le 20 février 2011 à 13:05, par Jughurta
      En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

      Pas tout à fait d’accord mon ami sache que les jeune de nos jours (la génération soft wear) savent tout, sur tout ce qui as un lien avec le sexe, avec la parabole je te garantie que la plus part des jeunes sont des professionnel qui peuvent détrôner le fameux Rocco. Et les filles ???????????????????????? Nos filles sont devenu plus experte en sexe que la plus part des actrices du porno (Eva Angelina +Vanessa Lan+Anita Dirk+Adrianne black) et j’en passe.
      Et crois moi je sais très bien de quoi je parle

      c’est la génération soft wear mon ami

      Répondre à ce message

      • Le 20 février 2011 à 14:26, par D.S
        En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

        Salut Yug !

        Celà fait plus de 2 décennies que je suis hors du pays Kabyle donc pas au courant de tout ce qui s’y passe.

        Par là j’entends dire que la Kabylie est submergée par les "404 bâchées" et l’accoutrement bédouin (hidjab et autres). Par ci je t’entends dire que, oh quelle déshonneur, la Kabylie est désormais peuplée de greluches complètement dévergondées et de garçons lascifs et débauchés, initiés à la kamasutra :) Déreglement de moeurs ? Liberté du culte et du cul ? La Kabylie est en même temps lubrique et religieuse ! Ah que c’est dur de se faire une opinion...

        Je me demandais il n’y a pas longtemps si la Révoluion sexuelle était envisageable en Kabylie et en Algérie. La réponse est sans appel : OUI. Elle est en cours, d’ailleurs ! Comment ? La révolution sexuelle chez nous, c’est quand tous "nos" purotins décervelés et autres tubes digestifs -une strate farouchement opposéé à l’indépendance Kabyle et même à son autonomie- vont sortir dans la rue et taper dans les couscoussières (couscous est en réalité "sexu" en kabyle et berbère) pour réclamer de la tortore à l’Etat de tutelle :)

        Répondre à ce message

        • Le 21 février 2011 à 15:37, par Jughurta
          En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

          @ D.S

          Tu sais celui qui ta dis que la Kabylie et submergée par les 404 bâchées dis lui d’aller se pendre, la Kabylie avance avec le temps sache que la Kabylie grâce a ses enfants exilé (comme toi) n’est pas en retard par apport aux autres pays , on as presque tout ici, lorsque je te dis que les jeune de Kabylie qu’ils sois filles ou garçons savent tout de la sexualité, ça veux pas dire que la Kabylie est devenu un bordel a ciel ouvert , je voulait te dire que les mentalités en changer par apport aux années précédente, moi personnellement j’ai aucun problème de se coté la. thanmirt

          Répondre à ce message

  • Le 21 février 2011 à 12:54, par Izem
    En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

    T’as surement etait dans une famille tres tres conservative ! la verite c’est que cette pratqiue n’existe presque plus. De toute facon ce machin la peut etre truque comme on veut si la mariee n’est pas vierge et personne ne verifieras le DNA de la trace de sang montree comme preuve. Un peu de bon sense.

    Izem

    Répondre à ce message

    • Le 29 juillet 2012 à 15:20, par mouder salah
      En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

      je demande a toute les femmes de ne pas gardé la viergenité sx avant de marie il faut profété la vie ,
      je demande ou hommes de comprendre la femme ces besoin comme té besoin . la viergenité si dans le coeur . il ne faut pas voire la femme avec les yeux , mes avec le coeur. si il yas l amour entre vous si sa la viergenité

      Répondre à ce message

      • Le 29 juillet 2012 à 15:38, par Kiko
        En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

        c’est beau et doux ce que tu viens d’écrire... ça donne envie d’aimer...

        Répondre à ce message

      • Le 29 juillet 2012 à 16:02, par avaxsis
        En réponse à : Une nuit de noces en Kabylie

        Tout à fait d’accord @mouder ! La vergénété n’est que de la littérature, rien n’est solide. Après tout, ce n’est qu’un hymen s’il est déchéré il est déchéré ! Normalement, la dignité d’un homme ne doit pas tenir à une membrane du c..l de la femme.

        Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été lu et validé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du siteRSS | Contact | Développeur Kuhn Services | Hébergeur Planethooster