Le site du Kabyle rationnel

mercredi, 1er octobre 2014 · 171 visiteurs · 8106 Articles · 1295 breves ·  65499 commentaires
Dernières brèves

Accueil > Revue de Presse > A Alger, on sniffe du cafard en poudre

A Alger, on sniffe du cafard en poudre

, par - commentaires

La poudre de cafard est appréciée par les toxicomanes algériens à cause de ses supposées propriétés hallucinogènes.

Dans la capitale algérienne, pour planer, le cafard semble être devenu la nouvelle drogue à la mode depuis que les jeunes de la Casbah ont découvert une qualité inattendue au nuisible.

L’information, relayée au mois de janvier par le quotidien Info Soir et reprise récemment par Slate Afrique, est prise au sérieux par les autorités du pays. Lors de la conférence de presse consacrée au Plan national de prévention de proximité, Hassan Babaci, Président de l’association Les amis de la Casbah, lançait que "le cafard frit est le nouveau mets des consommateurs de drogues qui le considèrent comme un hallucinogène". Une fois grillé, on peut le réduire en poudre et ensuite le sniffer ou le fumer.

Le cafard est également connu pour sa résistance à la radioactivité et se retrouve aussi dans la composition de médicaments pour traiter l’asthme ou bien encore la bronchiolite. Il est aussi utilisé dans l’homéopathie. La Blatta Orientalis a été connue dès l’Antiquité dans la médecine grecque et chinoise. S’il est utilisé dans l’univers de la pharmacopée, le cafard est aussi porteur de maladies - Escherichia coli et de nombreuses autres - qui pourraient avoir des conséquences sur la santé de l’homme. Un point scientifique à étudier. Une légende urbaine ?

Utiliser le cafard pour se défoncer, n’est pas un sujet qui possède une grande littérature sur internet. Par rapport à certaines plantes et molécules aux propriétés étudiées et reconnues pour modifier l’état de l’homme, il passe vraiment pour le parent pauvre des études.

Mais certains internautes pourraient peut- être en savoir plus à propos de cette came bio qui ne coûte pas un dinar algérien.

Sur le forum du site féminin Dziriya.net, on affirme que cette utilisation du cafard existerait depuis les années 1990.

Un autre sur le portail Algerie-dz.com pense que le cafard est utilisé depuis la nuit des temps pour son pouvoir hallucinogène : les indiens d’Amérique auraient mélangé la blatte au tabac.

Du côté des publications universitaires, on trouve seulement mention de la consommation de cafard comme denrée alimentaire par les Espagnols, lors de la conquête du Nouveau Monde. [1] Il y est aussi question du tabac, mais le mélange des deux n’est pas mentionné.

Les supposées propriétés hallucinogènes de la poudre de cafard ne sont en tout cas pas sans rappeler celle de la pisse de chat dans le fameux épisode de South Park, Planète Gros Nibards, où son inhalation permet de rejoindre un monde fantastique inspirée du film d’animation Métal Hurlant…

Source : Par Guillaume Roc, fluctuat.premiere.fr



[1Africanités hégeliennes, alerte à une nouvelle marginalisation, G. Zue Nguema, Editions l’Harmattan, 2006

Vos commentaires

  • Le 29 juin 2012 à 10:00, par lounes
    En réponse à : A Alger, on sniffe du cafard en poudre

    les algériens et les arabes en général sont toujours bons dans ce genre d’ingéniosité futiles et nuisibles.
    Dommage qu’il n’y ai pas un prix nobel pour ce genre de débilités, il en auraient une tripotée.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 12:36, par avaxsis
    En réponse à : A Alger, on sniffe du cafard en poudre

    Qui peut mieux combattre le cafard sinon les arabo-musulmans... Comme quoi rien ne peut leur résister saperlipopette... même les cafards subissent les affres des bougnoules !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 15:51, par human
      En réponse à : A Alger, on sniffe du cafard en poudre

      @avaxsis
      T’es la doublure de l’aboyeuse tu lui arrives à la même hauteur et vous devez certainement avoir le même poids. Finalement tu es un étron ambulant, en plus d’être le seul et vrai bougnoule de ce site !

      Répondre à ce message

      • Le 1er juillet 2012 à 04:01, par Anti-mahommerde
        En réponse à : A Alger, on sniffe du cafard en poudre

        @himar,

        Espèce de cafard mahométan, pourquoi tu lui réponds sur le sujet ☺)) !? Le seul bougnoule qu’on connaît ici est bien ta personne ☺))de khoroto muslimo arabo tmenyiko ☺)). Tu insulte et tu traite les gens de ‘’bougnoule’’ la mahométane se permet sur le forum ☺)), tu as snifé quoi aujourd’hui un cafard ou tu t ‘es choute aux sourates et hadiths sahihs ☺))) ? Buveur de pisse de chameau ☺))).

        Répondre à ce message

        • Le 4 août 2012 à 18:59, par kPWJNNLINouCHcEI
          En réponse à : A Alger, on sniffe du cafard en poudre

          Hmm, maybe this explains why there are so many peootlhs and bumps on Grand Rapids roads could it also a form of braille that you read through the thump of your tires ? Maybe all this time that we thought the roads were just falling apart from years of neglect and harsh winters, Grand Rapids was really on the cutting edge of road technology that can help people know that they are still on the road regardless of whether they are keeping their eyes on the road.

          Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 14:05, par Inass
    En réponse à : A Alger, on sniffe du cafard en poudre

    Hein..., qui a dit que les arabes ne font rien... en plus, ça doit être de la bonne... au délice de cafard, la foi délicieuse de la célébrissime religion musulmane effluve de l’Andalousie !!!?? L’algérie doit penser à son exportation...

    Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 18:05, par human
      En réponse à : A Alger, on sniffe du cafard en poudre

      Tiens vinass qui fait de l’esprit, c’est comme si je me mettais au delta plane !
      Je suis sur que toi et l’aboyeuse qui te fait tant marrer vous devez vous y connaitre, la dope cafards à un avantage elle est légale et très bon marché, t’en a surement abusé !

      PS / Tu parles d’exportation de cafards, les cafards kabyles compris ? En voilà une idée quelle est bonne si tu me la confirmais !

      Répondre à ce message

      • Le 1er juillet 2012 à 04:21, par Anti-mahommerde
        En réponse à : A Alger, on sniffe du cafard en poudre

        @himar,

        A ton avis himar toi le muslim, c’est halal ou haram de snifer du cafard ?
        Je sais que l’Afghanistan ‘’terre d’islam’’ et des muslimans, est le plus grand pays producteur de cocaïne halal et l’Algeristan est le pays des cafards muslims, mais on savait qu’on pouvais le consommer comme drogue☺))).

        Mahommerde aurait mieux fait de vous interdire d’êtres cons, cela aurait réglé beaucoup de problème en Algeristan d’aujourd’hui.
        Votre misère nous fait rire tout comme votre religion débile. Je comprends mieux pourquoi la Kabylie vous a toujours rejeté et ne supporte plus vos conneries mahométanes et vos araberies.
        Vous êtes la poubelle de l’humanité et la risée du monde. Vous n’arrêtez pas de nous surprendre avec vos bêtises et vos conneries.
        Nighak aterwour elaar umazal.

        Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2012 à 14:01, par Bouâoud
    En réponse à : A Alger, on sniffe du cafard en poudre

    Je trouve ça bien. C’est écologique de sniffer du cafard. Comme ça, on aura pas besoin d’insecticides néfastes pour l’écosystème. Il faut encourager cette consommation et l’étendre aux autres insectes nuisibles comme les poux et les puces.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été lu et validé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du siteRSS | Contact | Développeur Kuhn Services | Hébergeur Planethooster