Le site du Kabyle rationnel

samedi, 1er novembre 2014 · 113 visiteurs · 8211 Articles · 1297 breves ·  66588 commentaires
Dernières brèves

Accueil > Revue de Presse > Abdelkader Mahmoudi : “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est (...)

Abdelkader Mahmoudi : “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe”

, par - 14  commentaires

Pour M. Mahmoudi, nous sommes en présence de trois “leurres”, celui de l’unité arabe, celui du “parachèvement du processus de libération” et celui de “l’arabité des potentialités économiques arabes”.

L’universitaire, Abdelkader Mahmoudi, a rejeté, hier, au Forum d’El Moudjahid, le concept de “révolutions arabes” et celui de “Printemps arabes”. Selon lui, “le monde arabe a vécu un automne brumeux” et fait face à présent à “un hiver dur et rude”.

Je récuse le concept de révolutions, car la révolution permet de vivre mieux ou de passer du pire au meilleur”, a-t-il commenté. S’appuyant sur son dernier ouvrage Les révolutions (?) arabes. Comprendre et agir, publié par Dar Kortoba, le conférencier a livré sa lecture des transformations politiques arabes : il a mis en exergue principalement les dysfonctionnements du “système régional arabe” et les conflits internes. Pour M. Mahmoudi, nous sommes en présence de trois “leurres”, celui de l’unité arabe, celui du “parachèvement du processus de libération” et le leurre de “l’arabité des potentialités économiques arabes”. Dans son exposé, ce dernier a usé du concept d’État “contractuel” qui, selon lui, semble “adéquat” pour expliquer la contestation des jeunes dans le monde arabe et de celui du “contrat” entre gouvernants et gouvernés. Si le contrat est rompu, le peuple dira aux gouvernants de dégager, a indiqué l’animateur, non sans rappeler que dans les pays autoritaires “le contrat est imposé” au détriment de la stabilité politique. Puis loin, Abdelkader Mahmoudi est revenu sur “ce rêve de l’unité arabe, considérant que celui-ci a été empêché par les conflits exprimés dans l’espace arabe. Des conflits mettant en prise” les pays conservateurs entre eux des “conflits idéologiques” et aussi des “conflits entre les États progressistes”. “Ces conflits se sont exacerbés avec la guerre entre l’Irak et l’Iran”, a-t-il indiqué, déplorant l’absence de “politique arabe à l’image de la politique européenne”, mais aussi la prédominance des “intérêts étatiques au détriment des intérêts communautaires arabes”, ainsi que “l’absence d’idéologie arabe”. “Tous ces conflits visent à les transformer en d’autres conflits”, a encore souligné l’invité du forum, citant la crise en Syrie qui, d’après lui, “n’est pas un conflit syro-syrien, mais américano-russe”, de même que le conflit israélo-palestinien qu’“on veut transformer en conflit israélo-iranien”. Il a, en outre, fait part de l’initiation, par les USA et d’autres pays occidentaux, d’un “nouveau concept dangereux”, comprenant “les pays modérés”, en référence aux pays chiites, et “les pays d’opposition”, allusion faite aux pays sunnites. Avant de se demander si “cela n’annonce pas une guerre religieuse”. Au cours du débat, des participants ont regretté que l’animateur se soit trop focalisé sur le monde arabe et l’arabité, en piétinant sur “l’élément amazigh” et en négligeant le rôle joué par des puissances occidentales dans le drame qui se joue actuellement au Maghreb et en Afrique. D’autres ont mis en avant “la défaillance des intellectuels arabes” et interpellé l’enseignant en sciences politiques sur le concept de “monde arabe”, rappelant notamment que l’Europe et les États-Unis “se sont construits sur une base géographique”. D’autres encore ont signalé la création, par les USA, du concept de Grand-Moyen-Orient (GMO) pour les besoins de la nouvelle géopolitique et la nouvelle géostratégie, sans omettre de noter le retard enregistré par les pays arabes, en matière de modernité. “On ne peut pas avoir de modernité sans se reconnaître soi-même”, a répondu M. Mahmoudi. Ce dernier, par ailleurs, a estimé que “c’est maintenant que nous devons défendre le plus notre arabité”, en précisant que “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe”. Des déclarations comprises, par certains participants, comme “une preuve que les clivages des années 1970 sont toujours là”, sinon comme “une urgence de dépoussiérer la réflexion”, en vue de la “libérer”.

Par : Hafida Ameyar, Liberté

Le titre d’origine est : Abdelkader Mahmoudi au Forum d’“El Moudjahid” “Je récuse le concept de révolutions arabes”

Vos commentaires

  • Le 30 janvier 2013 à 14:42, par Avaxsis
    En réponse à : Abdelkader Mahmoudi : “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe”

    Inâal din n’raçakh à Mahmoudi !!!

    C’est quoi ça ce délire...!!! C’est quoi ce charabia...!!! :"“l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe” !!!??? Et comme ils ont débilisés, l’école de benbouzid aidant, tous les Algériens, demain, viendront te soutenir mordicus : qu’ils n’étaient pas berbères mais Amazigh donc Arabe ! Cela rejoint, dernièrement, un article que j’ai lu sur les Marocains qui se disent venir tous du Yemen. Ils refusent leur appartenance à l’Afrique. Là, je suis enclin à abonder dans l’idée que soulevait dernièrement K. Daoud. Ces pays tendent, non seulement à arabiser les populations autochtones qui n’ont rien d’arabe, mais surtout à en faire de potentiels terroristes.

    Inâal din waâravan ! e-din mahmoudi et consorts !

    Répondre à ce message

    • Le 2 février 2013 à 15:25, par akkouche
      En réponse à : Abdelkader Mahmoudi : “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe”

      je vous embrasse très très fort même si je vous connais pas mon frère mon ami ma famille mon peuple ma race mon histoire ma vérité vous oui vous tous comme vous êtes je vous admire beaucoup, comme je suis en colère moi aussi contre se porc se ras se raté de l’humanité ses assoiffé de tout je me demande de quelle tribune de koreiche et il se con, on est pas arabe nous il sais très bien si se que il serra jamais qu’il le met dans sa stupide tête de cafard abruti va de hamoudi .

      Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2013 à 14:43, par Amesmar
    En réponse à : Abdelkader Mahmoudi : “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe”

    Je parie qu’il est professeur de sciences pataquès !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2013 à 15:11, par hi hi hi !!!
    En réponse à : Abdelkader Mahmoudi : “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe”

    Quelqu’un peut-il m’expliquer ce que veut dire ce Mahmoudi Tertor es-boulitik de la faculté d’Ane-djayeh dans ce tadjine makhrébin : "“On ne peut pas avoir de modernité sans se reconnaître soi-même” (mais enfin comment ???), a répondu M. Mahmoudi. Ce dernier, par ailleurs, a estimé que “c’est maintenant que nous devons défendre le plus notre arabité” (waoooh ! on est berbère ou arabe ?), en précisant que “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe” (Aïe Aïe Aïe, ma tête... !!!).??? Je tiens à remercier celui ou celle qui puisse m’expliquer.

    Ah ah ah ! On n’est pas sorti de la guitoune !

    Répondre à ce message

    • Le 2 février 2013 à 15:43, par akkouche
      En réponse à : Abdelkader Mahmoudi : “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe”

      si sauvage qui ont rien dans la tête enfaite depuis la nuit des temps ils ont comme ça tout se qu’ils savent faire de prendre se qu’ils appartienne pas en nom d’Allah pour eux toutes et permet ils se permet a tout par ce que allah si eux voila se con de malade fou allier se permet de dire se qu’ils si pas vraiment par se que sa mère elle sait rien elle lui pas a pris de ne pas dire se qu’il sait pas et de ne pas prendre se qu’il lui appartient pas lagérie leur aptienne pas non lagérie samazighthe asa aska askime samazighthe vive les berbère mon peule adoré .

      Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2013 à 15:16, par kabylie libre etlaique
    En réponse à : Abdelkader Mahmoudi : “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe”

    azul, enc ore un abruti d’arabo-islamite les arabes sont des colonisateurs ,l’ afrique du nord est berbere et certainement pas musulmane ,nous kabyles somme les derniers a ne pas etre entierement arabisé ,ils nous auront pas tant pis pour les autres a genoux devant l’arabe .tanemirt

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2013 à 11:37, par dantladent
    En réponse à : Abdelkader Mahmoudi : “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe”

    Ce mahmoudi ne me répugne pas plus que notre cher bahloula. Le sieur mahmoudi peut dire ce qu’il veut , d’ailleurs il n’est pas le seul qui débite ce genre de conneries, souvenez vous de chadli le roi des blagues,de benbella et tant d’autres, qu’ils disent ce qu’ils veulent, nous savons qui nous sommes.
    Par contre ce qui blesse le plus, c’est le comportement de certaine personne de notre cru, comme notre bahloula la couturière, ainsi que l’arabisation des vieilles kabyles dans nos villages.Ça , ça fait mal, est même très mal.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2013 à 16:46, par Loumis
    En réponse à : Abdelkader Mahmoudi : “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe”

    L’Algérie en croire Mahmoudi ne sait plus ce qu’elle est ; en tout cas lui ne sait plus où il en est. Propos décousus et incohérents ,le type même du schizophrène. Laisse nous faire Moumouh si t’es paumé, nous au moins on connait la direction, tamazight di l’ecole tahravth aryamass , traduction approximative : chacun chez soi et les vaches seront bien gardées .

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2013 à 15:13, par akkouche
    En réponse à : Abdelkader Mahmoudi : “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe”

    je sais pas de quelle tribune de koreiche et lui, nous les berbère on a pas de racaille chez nous et sur tout nous les hommes noble et libre, je suis pas arabe et je le serrais jamais si ma réponse pour lui j’excite avant lui et sa race depuis les milles ans enfaite depuis 2963 si le sais pas je le lui dis de se faire voir loin de nous et de raconter sa salade en Arabie saoudite si la ba ses origine le koreiche si la oublier moi et mon peuple on est libre et si comme ça et je suis pas arabe dieu ma donner ma longue le berbère ou amazigh dans je suis fière de l’être je fais un grand hommage en femme kabyle a nos mère et père qui on réussi a sauvegardé notre identité et notre longue thamazighthe notre noble mère mon dieu garde nous et protège nous de ses arabe de diable.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2013 à 06:55, par Meziane, l’Algérien, l’Mazigh
    En réponse à : Abdelkader Mahmoudi : “l’Algérie n’est pas berbère, mais amazighe, car elle est arabe”

    Pauvre Algérie ! Et dire que ce renégat de Mahmoudi est professeur à l’université. Un professeur qui ignore les rudiments de l’histoire de son pays. Une université, digne de ce nom, doit renvoyer immédiatement ce charlatant, indigne de professer. Qu’il se considère Arabe, personne ne l’en empêchera, mais qu’il porte atteinte à notre histoire, plusieurs fois millénaire, est inadmissible.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été lu et validé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du siteRSS | Contact | Développeur Kuhn Services | Hébergeur Planethooster