Le site du Kabyle rationnel

lundi, 28 juillet 2014 · 101 visiteurs · 7888 Articles · 1273 breves ·  63681 commentaires
Dernières brèves

Accueil > A savoir > Voir > Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

- 16  commentaires

J’ai longtemps pensé, comme la plupart des musulmans, qu’il avait été rédigé par Mahomet en personne et que cela constituait un miracle d’autant plus frappant qu’il était illettré. Ma foi s’en trouvait renforcée.

Immense fut ma déception le jour où j’appris que Mahomet n’en avait pas écrit la moindre ligne. Ce dernier avait commencé à en “réciter” des fragments à La Mecque, à partir de l’an 610 puis à Médine, une ville du même pays où il s’était réfugié pour échapper aux persécutions des Mecquois. Ses auditeurs les retenaient de leur mieux, parfois les transcrivaient sur des parchemins, du papyrus, des planches ou des omoplates de chameau. Une vingtaine d’années environ après le décès de Mahomet, survenu en 632, le calife Othman fit procéder au recensement des versets et en fit établir, par une commission officielle, une version écrite qui a été maintes fois remaniée.

Rédigé en langue arabe, le Coran comprend 6.166 versets répartis dans 114 chapitres de longueur inégale : 286 versets pour le plus long, 3 pour le plus court. De nombreux versets se répètent à l’identique ce qui réduit d’autant le total.

Chacun des 114 chapitres (le 9e excepté : La dénonciation) débute par la formule « Par le nom d’Allah le clément et le miséricordieux ».
Souvent, le premier verset est précédé d’une, deux, trois ou quatre lettres de l’alphabet arabe. C’est le cas pour 29 chapitres qui, sauf l’un d’entre eux, contiennent plus de 52 versets. Les groupes de lettres sont : ALM - ALMC - ALR - ALMR - KHIAC - THTSM - TS - YS - ASQ. Les lettres isolées sont C - Q - et N. Les théologiens ne sont pas d’accord sur la signification de ces lettres, si tant est qu’elle existe. Toujours est-il qu’elles sont prononcées lors de la récitation de chacun des chapitres concernés.

De nombreuses traductions du Coran ont été réalisées dont : 175 en anglais, 150 en turc, 70 en français, 60 en allemand, 55 en latin, 27 en espagnol, 16 en italien, 15 en russe. Cela n’empêche pas la prolifération d’idées incomplètes ou fausses à son sujet, y compris chez les musulmans.

La définition du Coran

Mahomet présente le Coran comme :

« (Un) livre sur lequel il n’y a point de doute, une bonne direction pour ceux qui craignent Allah, ajoutent foi au mystère, s’adonnent à la prière, font l’aumône… tiennent pour vraies les révélations faites avant celles-ci… Et sont convaincus de la vie future ». [1]

« On ne peut pas considérer le Coran comme inspiré par un autre qu’Allah puisqu’il confirme ceux qui l’ont précédé et détaille les prescriptions venues, sans aucun doute, du seigneur des mondes ». [2]

« Le Coran n’est pas un récit mensonger mais une confirmation des messages transmis antérieurement, un exposé détaillé de toute chose, une bonne direction et une miséricorde pour les gens qui ont la foi ». [3]

Certes, Le Coran confirme certaines affirmations de la Bible et des Évangiles mais présente des discordances de fond avec ces Écritures Saintes, notamment dans les versets où Mahomet fustige les juifs et les chrétiens.

« J’en jure par le couchant des étoiles, et c’est là un serment solennel… le Coran est en vérité une noble écriture. Un modèle céleste bien gardé que seuls les purifiés touchent. » [4]

Si Dieu avait été l’inspirateur du Coran, aurait-il eu besoin de jurer ? C’est manifestement Mahomet qui parle.

« De façon certaine, le Coran émane du seigneur des mondes ; il est la vérité destinée à un peuple qui n’avait, jusque-là, reçu aucune révélation. Puisse-t-il suivre la voie droite. » [5]

Imaginons, de nos jours, un auteur assez présomptueux pour présenter son livre comme la Vérité révélée par une puissance suprême. Quelle serait notre réaction ?

Le verset ci-dessus donne à penser que le Coran concerne les Arabes de la péninsule arabique pour compenser le fait que, jusque-là, ils n’avaient bénéficié d’aucune révélation divine.

Mahomet se présente comme envoyé par Allah à un auditoire composé d’idolâtres, de juifs et de chrétiens. On comprend que sa prédication ait commencé par rencontrer le scepticisme. Il réagit :

« Nous savons qu’ils disent : « Il est enseigné par un homme. » Ils croient que la langue de ton inspirateur est une langue barbare alors que le Coran est en langue arabe claire ». [6]

À des sceptiques qui demandaient à Mahomet pourquoi le Coran n’était pas révélé par des anges, il répond :

« S’il y avait des anges marchant tranquillement sur terre, c’est un ange que nous aurions fait descendre comme messager auprès d’eux ». [7]

Certains auditeurs traitent Mahomet de menteur. Il s’en défend et leur promet une belle récompense s’ils consentent à le croire ou un terrible châtiment s’ils s’y refusent.

Les versets 38 à 51 du chapitre “L’inévitable” insistent sur le caractère véridique de l’ouvrage :

« Par le visible et l’invisible, ce sont les propos transmis par un noble messager... et non les élucubrations d’un poète ou d’un devin. »

« Le Coran est une parole véridique ; ce n’est pas une plaisanterie. [8] »
« Nous leur avons apporté un livre que nous avons détaillé à bon escient à titre de bonne direction et de miséricorde à ceux qui croiront. » [9]

De quel livre s’agit-il ? À qui a-t-il été apporté ? Le verset ne le précise pas. Est-ce la Bible, les Évangiles ? Du vivant de Mahomet, le Coran n’existait pas sous forme de livre : c’étaient de simples “révélations” orales.

« C’est une révélation venue du seigneur des mondes. Si Mahomet se permettait de déformer notre message, nous le saisirions par sa dextre et lui sectionnerions l’aorte. Nul d’entre vous ne pourrait le protéger. Ce livre n’est, certes, qu’une exhortation pour ceux qui veulent se préserver. »

Dans les versets ci-dessus, Mahomet affirme sous serment l’origine divine du Coran. Toute déformation de sa parole exposerait son auteur à un châtiment barbare.

Peut-on imaginer Dieu, un poignard à la main, sectionnant l’aorte d’un être humain quel que soit le crime de ce dernier ?
Mahomet insiste sur l’origine divine du Coran et croit en administrer la preuve :

« Si le Coran venait d’un autre qu’Allah, il contiendrait des contradictions. » [10]

En fait, Le Coran en contient, notamment entre les versets de la tolérance et ceux de l’intolérance.

La présentation ci-après du chapitre “Le Miséricordieux” nous donnera une idée de l’ossature des plus importants. Ce dernier comprend 78 versets dont 30 se répètent à l’identique : « Et vous ! Nierez-vous les bienfaits qu’Allah vous a dispensés ? »

« Allah a créé l’homme [11] ; - avec de l’argile, [12] - lui a enseigné le Coran [13] - lui a appris à s’exprimer clairement [14]- a créé pour l’homme des arbres, des grains riches en chaume et la plante aromatique [15] - des fruits, des palmiers dattiers, [16] - des grenadiers, [17] - la balance [18] - des navires. [19]

"Le seigneur des deux orients et des deux occidents a créé les djinns d’un magma de feu [20] - il a créé le soleil, la lune, [21] le ciel et la terre, [22]il a lâché les deux mers pour qu’elles se rejoignent, [23] - on y extrait la perle et le corail, [24] Un jour, le ciel se fissurera. [25]

"Alors, ceux qui craignent de comparaître devant la justice divine (les vrais croyants) iront au paradis. [26] Quant aux mécréants, l’enfer les attend ». [27]

La louange à Allah est dispersée dans les trois versets suivants :

« Seule perdure la face de ton seigneur, pleine de majesté, digne de vénération. » [28]

« Tout habitant des cieux et de la terre le sollicite. Chaque jour il s’affirme dans quelque intervention » [29]

Certains versets concernent la vie spirituelle, d’autres régissent le domaine temporel. Ces derniers présentent souvent des réponses anticipées à des questions posées à Mahomet par ses adeptes et relatives à divers aspects de la vie quotidienne, sous la forme : « On t’interrogera sur … Tu répondras que … » Pour faire accepter les réponses, il les présente comme émanant d’Allah.

« Dans ce Coran, nous proposons aux hommes toutes sortes de paraboles pour les faire réfléchir… En langue arabe, sans ambages, afin qu’ils craignent Allah. Le seigneur propose comme parabole un homme qui a des associés querelleurs et un autre homme qui dépend d’un seul. Sont-ils égaux, par exemple ? »

Avouons humblement que le sens de cette parabole, si elle en a un, nous échappe. Peut-être fait-elle allusion aux polythéistes et aux monothéistes ?

Aïssa Moussa, in "Le coran comme vous ne l’avez jamais lu"


[1La vache, v.2 à 4.

[2Jonas, v.37.

[3Joseph, v.111.

[4L’événement, v.75 à 80.

[5La prosternation, v.2 et 3.

[6Les abeilles, v.103.

[7Le voyage nocturne, v.95.

[8Celui qui est survenu le soir, v.13 et 14.

[9Les murailles, v.52.

[10Les femmes, v.82.

[11v.3

[12v.14

[13v.2

[14v.4

[15v.12

[16v.11

[17v.68

[18v.7

[19v.24.

[20v.15

[21v.5

[22v.7

[23v.19

[24v.22.

[25v.37.

[26Décrit dans les versets 48, 50, 52, 54, 58, 62, 64, 66, 72,74, 76

[27v.44.

[28v.27.

[29v.49.

Vos commentaires

  • Le 13 mai 2012 à 06:20, par Amazigh En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

    A force de parler que de religion vous leur faites de la pub gratuite au lieu de parler de nous et de notre histoire peu connue et souvent falsifiée. Un enfant Nord Africain apprendra qu’il est musulman dés la maternelle et il n’apprendra nulle par qu’il est amazigh et que son histoire est celle qui le lie avec les autres amazighs. Il reste un gros travail celui de sensibilisée les berbères arabisés pour qu’ils abandonnent ce combat stérile qui est celui du religieux. Mais ce sais que c’est difficile, mais c’est ce qu’il faut même si cela prendra du temps. Si nous les laissons au bord de la route, ils s’opposeront à nous même si cette lutte libératrice est bénéfique pour tous les Nord Africains.

    Répondre à ce message

    • Le 13 mai 2012 à 09:38, par Becassine En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

      Parce qu’après avoir lu cet article, vous avez une folle envie d’embrasser l’islam ?

      Cela nous concerne justement toute notre histoire a été occultée, falsifiée à cause de ce dogme.

      En ce qui concerne vos propos : "son histoire qui le lie avec les autres amazigh" je suis au regret de ne pas être d’accord avec vous, rien ne relie la Kabylie aux Berbères marocains, libyens, tunisiens ou égyptiens etc.

      Cessez de faire un amalgame qui justement occulte l’histoire des Kabyles. Les petits kabyles ne sont malheureusement pas en mesure de comprendre ces articles, étant donné que c’est la langue arabe qui est enseignée dans les écoles kabyles.

      Vous voulez quoi en fait ? que nous reprenions tous les écrits de Bessaoud, qui était musulman et n’a jamais écrit ou dit un seul mot pour dénoncer l’islam ? Il a, au contraire, dit beaucoup de bien de cette religion dévastatrice, relisez le.

      Il faudrait les reprendre combien de fois pour alimenter le site, afin de vous satisfaire ?

      Répondre à ce message

    • Le 13 mai 2012 à 10:08, par Anti-Mahommerde En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

      @ Amazigh,

      Oui messiou amazigh, on va plsu parler de l ‘islam, c’est une religion sacré, mahommerde est un prophète sacré, allah est un dieu arabe sacré, il ne faut pas en parler, il ne faut jamais dire que mahommerde était un pédophile et qu’allah l’arabe est un ignorant inculte qui ne connaît que la langue arabe et ne comprenne que les prières dites en arabe.
      Il faut parler histoire ! Mais de quelle histoire tu veux qu’on en parle ? Je voudrais attiré ton attention sur le nom du site : Lis la haut c’est écrit kabyles.net. Pour ma part je ne suis pas amazigh ou berbère je ne sais pas ce que cela veut dire ! Je suis un Kabyle, akveyli, j’ai aucune relation avec le chleuh ou le amazigh lybien ou tunisien ou égyptien, je suis un akveyli daya kan amis tmurt !
      Un français est aussi européen, mais la France passe avant tout pour lui c’est son pays et l’italine est aussi européen mais son Italie passe avant tout ! Je suis Kabyle et ma seule ma Kabylie compte, tu peux comprendre ca ?
      Pour le dogme stupide, qu’est ce qui te dérange si on dénonce les crimes de mahommerde et de ses adeptes en Afrique du Nord ou partout dans le monde. Il faut bien expliquer aux kabyles c’est quoi cette religion arabe et comment elle est arrivée en Afrique du Nord non ?
      Je sais khoroto que cela te fait mal parce que tu es un mahométan et ca te derrange qu’on dévoile la farce de mahommerde aux kabyles, déjà qu’il a du mal a s’y implanter en Kabylie.
      Non mec, ici tu viens lire si tu veux, s’instruire, commenter les articles, mais tu n’as pas a nous dicter ce que nous devons dire ou sur quoi écrire ! Et puis si tu es vraiment un amazigh, ce dogme arabe stupide d’un bédouin pédophile t’écrase ta race et te nie même l’existence et gomme ton histoire de cette région ! Tu dois aussi le dénoncer ! Ou bien as –tu peur de azrayen et de la rôtisserie d’allah l’arabe ? Tu veux aussi aller n… les vierges houris dans son paradis !
      Mazal atherwoum elaar n’mahommerde !

      Répondre à ce message

      • Le 20 mai 2012 à 07:46, par samson3 En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

        celui ou celle qui traite un prophète ou tout être humain de ........ merde doit certainement ignorer la gravité morale qui peut lui être reprochée valablement même par son propre entourage. Quant on se réclame de kabyle on ne peut se permettre un tel écart. Le kabyle est noble, fils de noble, fils de noble, fils de noble. Il est respectable et respectueux. Il est bon et beau.

        Répondre à ce message

        • Le 20 mai 2012 à 08:15, par Anti-Mahommerde En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

          @samson3,

          Et quand c’est un pseudo prophète ‘’ mahommerde’’ et un pseudo Dieu arabe appelé allah, qui traitent les gens de porcs, de chiens, d’impures et j’en passe, …. C’est quoi ca ?
          Je suis noble par ma kabylité, par mes valeurs universelles et par mon identité millinaire, je ne suis pas un bâtardisé , je ne suis pas cora – niqué et ne suis pas ara – baisé.
          Je suis beau oui et bon, je vis avec toutes les nationalités et les identités du monde en harmonie sans que cela me pose problème dans mon entourage !
          Je respecte ceux qui me respecte et j’emm… ceux qui m’emm…
          Non mec, ta morale islamique n’a pas sa place ici, la pilule ne passe pas.
          J’ai pas fais la zaouïa ou la maderssa, je suis humain et je n’ai aucun problème avec les autres croyance qui ne m’insultent pas, qui me respectent et que je respecte.
          Nighak mazal atherwoum elaar, tzermram kunwi !

          Répondre à ce message

    • Le 15 mai 2012 à 08:20, par azafan En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

      merci pour votre éclairge K N..NOUS AVONS BESOIN DE CONNAÏTRE LES MENSONGES.

      Allah a créé l’homme - avec de l’argile..

      rien que dire une telle monstruosité discalifie les auteurs..Comment croire que l’argile puiise creer un homme même par le miracle d’un DIEU inventé ?
      il fallait bien trouvé qq chose pour berner les pauvres mortels.
      Plus le mensonge et gros plus on y croit car seul une entité suprêm peut le realiser voilào la supercherie.

      si l’on réflechissait un peu on s’apercevrait que les éléments chimiques et biologiques constituants la "terre" ne sont pas ceux des hommes ou des animaux.

      On pousse encore plus loin le bouchon quand on dit que adan a accouché d’une femme de surcrôit entre les cotes..Voilà encore une monstruosité..
      des hommes qui accouche des femmes et non l’inverse..
      pourquoi alors se processus s’est renversé Où c’est la femme qui engendre ?

      le pavé se consomme bien ..

      j’ai remarqué que les musulmans ou pseudo ne se posent jamais de questions et ne font aucune analyses ou relexion sur ce qui leur est rapporté..

      c’est tout le problème avec ces gens.

      AUCUN ESPRIT CRITQUE .ON AVALE TOUT TELLES CES FEMMES DE JOIE SOUS CE FALLACIEUX PRETEXTE QUE C’EST ECRIT DANS LE CORAN..

      POURQUOI les parents du pseudo prophéte non jamais connu d’allah sinon
      la statuette du DIEU PAÏEN et ni entendu parler du coran ni de l’islam ?

      Toutes les histoireS des personnages ;adan eve noh etc ne sont que de vrais bides dépourvu de bon sens si vous les décortiquer après le questionnemnt de edes raisonnemnts rationnels.

      QUE DU PIPEAU...TELLEMENT TOUT REPOSE SUR LES MIRACLES.

      Répondre à ce message

    • Le 18 mai 2012 à 11:45, par Ait Said En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

      Un mensonge finira toujours par tomber ! La critique de la Bible a commencé au 17 ème Siècle,on voit les résultats maintenant:sécularisation de la société, fin de toute religiosité en Occident.La critique du Coran commence maintenant, mais à une vitesse supérieur(merci internet) .L’Islam s’est maintenu que grâce à la violence et l’ignorance.Quand on cherche la vérité on la trouve.Le Coran contient des contradictions flagrantes, de la violence, des mensonges:si le Coran est une révélation orale, que veut dire le mot"livre" dans le Coran ;il dit que les Evangiles viennent d’Allah (pour Jesus), alors que les Evangiles sont 4 témoignages sur la vie de Jesus.Pire encore, le Coran contient un anachronisme:il confond Marie mère de Jesus et Marie soeur de Aaron !Le Coran est une traduction arabe de la liturgie syriaque adapté à la culture bédouine(razzia et butin), sans compter les erreurs de traductions lors du passage du syriaque à l’arabe.Le Coran s’inscrit dans le cadre de la rivalité entre sémites(donner un texte aux arabes), destiné aux arabes.il dit clairement que le Coran est en langue arabe pour que les habitant de l’Arabie comprenne .Plus loin encore, le mot " paradis" signifie "jardin, parc",comme "janna" en arabe aussi qui vient de l’araméen "gan".Le paradis est un mythe perse"meilleur séjour" par opposition à l’enfer"mauvais séjour".Quand à l’Enfer"Jahannam", les Arabes ont repris le mythe Canaanien(par l’araméen) qui est tout simplement un nom de lieu au sud de Jerusalem là où l’on pratiquait des sacrifices humains par le feu.En résumé,le Coran est né des mythes juifs et chrétiens,est une traduction-adaptation de l’ancien Testament à partir du syriaque pour en faire un manuel de guerre et manipuler les Bédouins en les attirant avec la razzia et le butin.
      L’Islam est un géant aux pieds d’argile.il aura du mal à résister à la critique historique et littéraire.il va s’écrouler avec ses mensonges.Une des raisons pourquoi il n’ya pas de liberté de culte dans les pays soit-disant musulmans:peur de disparition de leur instrument de domination.Dans ces pays, la religion est utilisée pour dominer et faire peur.Les imams sont athés.Pour eux la religion est une fonction:pouvoir moral et économique,un masque pour cacher leurs vices:il ya des imams alcooliques,voleurs, pervers......Avec la libération de la parole la vérité amère sortira.La religion est contre nature :elle pousse les humains à adopter un masque.Mais au siècle de la communication et internet, le masque est mis en danger !!!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2012 à 11:24, par Mokrane En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

    Le livre "The Bible Unearthed " par Israel Finkelstein demontre que la Torah est base sur des textes dont la teneur archeologique et historique est fictionelle mais explique la raison de l’existence d’un livre philosphique pour rassembler les juifs. Maintenant comme la Bible et le Coran s’inspire de cette Torah, vous pouvez extrapoler.

    Répondre à ce message

    • Le 13 mai 2012 à 14:07, par Abu Lahab En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

      Les thèses de Silberman et Finkelstein sont un peu plus complexes que la synthèse que vous en faites.

      Ils démontrent que la base historique de l’émergence d’une religion distincte de celle des indigènes est réelle, mais très différente de ce qu’en dit la bible. Par exemple, ils reconnaissent comme probable l’historicité de David, mais voient le Jérusalem de l’époque comme un village de montagne. Leurs livres sont passionnants pour qui s’intéresse à l’histoire des religions.

      En ce qui concerne le coran, je vous conseille "Aux origines du coran", d’Alfred-Louis de Prémare, un peu moins facile à lire cependant que les ouvrages très pédagogiques de Finkelstein et Silberman.

      Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2012 à 14:46, par Rosa En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

    Quoi que vous disiez, une chose est sûre, le coran et aussi comme livre reference aux autres livres de l’islam, appele àla haine, au crime, à la violence , au meurte, à la guerre... c’est écrit noir sur blanc et prouvé par l’histoire de la propagation de cette secte. Ce livre doit être interdit de publication, de vente et de detention. Tant qu’il n y’aura pas cette interditction, le terrorisme existera. C’est de la qu’il tient sa source. Pas question de parler d’amalgame, car, c’est ce même livre qui est lu et utilisé par les sanguinaires terroristes, et lu par le plus moderé des musulmans.

    Il n’y a pas lieu de comparer l’islam à la bible ou à talmud, car contrairement aux musulmans, les scientifiques juifs et chretiens ont fait le necessaire pour verifier les verités sur leurs religions sans tabous ni obstacles.

    Les kabyles se demarquent et peuvent se demarquer encore en rejettant publiquement cette secte de l’islam. boycotter toutres ses pratiques. les jetter en poubelles. les autres peuples berbers ou autres arabisés par l’islam, c’est leurs problemes d’accepter de se soummettre et perdre leurs references culturelles et identitaires.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2012 à 16:51, par Lwenas En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

    Thakthavth elhif.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2012 à 20:05, par Akli Awzellag En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

    « El » est un mot des langues sémitiques qui signifie « Dieu ». Ce Dieu unique qu’on fait remonter à Avraham (devenu Abraham avec les « catholiques » romains, puis Ibrahim avec les « musulmans » arabes) a débarqué en Tamazɣa avec la venue des premiers disciples de Moïse, ce prophète qui a vu « Dieu », d’où le nom « Izra El »(il a vu El). Séduits et désormais formatés à ce logiciel d’un Dieu tout puissant capable d’accorder la vie éternelle dans un Éden luxuriant, les populations amazighes n’éprouvèrent par la suite pas trop de difficultés à accueillir les successives versions mises à jour (Christianisme puis Islam). Mieux que ça, ils furent parmi les plus fervents adeptes et propagateurs (St Augustin, Tarik Ibn-Ziyad, les différentes dynasties…). Seulement, tous ces « humbles » croyants semblent ignorer que toute religion amène avec elle sa culture d’origine, une culture dont la langue reste le principal véhicule (certains appelleraient cela de la vente concomitante).
    Petit à petit, la langue tamazight s’est divisée en autant de dialectes qu’il y a de zones enclavées ou difficiles d’accès (iles, montagnes, oasis…). Quant au reste de la population, elle a carrément adopté la langue « sainte » (le Latin puis l’Arabe…) prélude à un véritable changement d’identité.
    Aujourd’hui, avec les moyens de communication modernes et les déplacements de populations pour différentes raisons (économiques, professionnelles…), l’Arabe s’impose chaque jour davantage même dans les zones les plus récalcitrantes comme la Kabylie.
    La suite ? Tout dépend de nous. Soit on continue à subir les événements et disparaitre, soit on prend le taureau par les cornes et on réagit efficacement.
    Autre question : combien parmi les Kabyles installés hors de Kabylie (ne serait-ce qu’à Alger, je ne parle pas de l’Europe ou de l’Amérique), combien parmi eux ont des enfants qui parlent ou du moins qui comprennent la langue kabyle ? J’ai lu dernièrement que Idir (notre icône de la chanson) aurait reconnu que ses enfants ne comprennent pas le Kabyle. Mais qu’en est-il de nous autres ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2012 à 15:06, par Mokrane En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

    Les kabyles doivent creer leur propre religion. Notre Prophete s’appelle Matoub Lounes (Que Dieu ait Son Ame)

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2012 à 19:44, par Hamid En réponse à : Le Coran est le livre fondateur de la religion musulmane

    Atarwa lhiff, madyareouw ouvoudhou lekhrif
    repose en pais Lounes

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du siteRSS | Contact | Développeur Kuhn Services | Hébergeur Planethooster