Le site du Kabyle rationnel

samedi, 20 septembre 2014 · 96 visiteurs · 8073 Articles · 1294 breves ·  65039 commentaires
Dernières brèves

Accueil > Opinions > Coup de gueule > Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule (...)

Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule arabique

, par - 16  commentaires

Mercredi 20 juin 2012. Invité, aux côtés d’Antoine Sfeir, Souhayr Belhassen et Robert Solé, dans l’émission « C’est dans l’air » présentée par Yves Calvi sur France5, à décrypter l’actualité tourmentée dans les pays arabes en général et, plus particulièrement, dans les 02 pays, la Tunisie et l’Égypte, qui sombrent peu à peu dans l’obscurantisme islamiste, après une année et demi de la soi-disant « révolution arabe » (*)

Mohamed Sifaoui qui, pour fuir l’islamisme en Algérie durant les années 90, s’est installé en France où il s’est illustré dans une opposition étriquée à l’islamisme allant jusqu’à reprendre à son compte les arguments de la mouvance intégriste qui consiste à étiqueter le moindre parallèle fait entre l’intégrisme islamiste et l’islam, d’acte « islamophobe » ; un concept inventée, rappelons-le, par l’Ayatollah Khomeiny et mis à la « mode » par l’hypocrisie de la classe politique occidentale, gauche/droite confondues, notamment en France où la chasse aux voix des communautés essentiellement originaires d’Afrique du Nord et les intérêts dans les marchés énergétique et autres dans les pays arabo-musulmans, auront, tour à tour, estropié le socle laïque et les principes démocratiques dont la liberté d’expression au sens le plus large n’en est pas des moindres. Ainsi, la démocratie et la laïcité version Sifaoui & Cie, sont tout bêtement des cadres permettant certes de critiquer la violence mais jamais la source, supposée ou réelle, de telle sorte qu’en définitive, il est quand même effarant que Sifaoui tout comme certains politiques français soient sur la même longueur d’ondes concernant le fait de qualifier toute critique à l’encontre de l’islam et de son dogme, comme une provocation « islamophobe », voire raciste, ce qui est le comble de l’absurdité puisque l’islam est une religion et non une race, par conséquent, la fameuse loi, véritable tombeau pour la liberté d’expression, visant à pénaliser le « délit de blasphème » que les islamistes, de part le monde, tentent d’imposer partout à travers les instances onusiennes, sans qu’aucune voie musulmane ne s’y oppose, fait l’unanimité par la grâce du sacro-saint politiquement correct qui a pignon sur rue en Occident.

Ceci n’étant pas le propos, encore moins le pire dans les postures ambiguës de Sifaoui, en revanche, ce qui a motivé cet article-réaction est la conclusion, pour le moins, impertinente qu’il s’est permise au terme de l’émission ; un grave dérapage qu’il serait difficile de mettre sur le compte de l’ignorance de la réalité culturelle, linguistique, sociétale, historique et politique des peuples berbères du sous-continent nord-africain et de la Kabylie en particulier. A Yves Calvi qui lui demande, en allusion aux événements sanglants d’octobre 1988 et à la pseudo ouverture démocratique qui s’en était suivie et qui aura produit le génocide islamiste des années 90 (200.000 morts… qui se poursuit encore), si le « printemps arabe » n’aurait pas commencé en Algérie, Mohamed Sifaoui, en bon produit du système algérien, lâche : « Incontestablement, le printemps arabe a commencé avec le printemps berbère en Kabylie ».

Assimiler le Kabyle à l’Arabe dans une tentative de dilution du premier dans le second a été, depuis toujours, le recours systématique du régime algérien et de tous les tenants de l’arabo-islamisme pour mépriser et réduire à un folklore d’origine arabe toute expression du berbère en général et du Kabyle en particulier. Ensuite, oser l’inconcevable parallèle entre, d’un côté, le printemps de Kabylie (1980), plus connu sous le vocable de « printemps berbère » et, de l’autre côté, ce qui est appelé « printemps arabe », [1] c’est faire injure à la Kabylie qui s’est soulevée, sans équivoque, contre l’idéologie arabo-islamiste, pour son identité, sa langue et sa culture qui n’ont rien à voir avec l’arabité et l’islam, étant ante-invasion des armées arabo-musulmanes de l’Afrique du Nord, pour une démocratie majeure, un état de droit, une égalité des sexes et pour une laïcité évidente… en somme, des revendications et des aspirations que porte la Kabylie depuis, au moins, la création du mouvement nationaliste algérien en 1926, confirmées à maintes reprises, notamment durant la crise anti-berbériste de 1949, esquissées dans la plate-forme de la Soummam en 1956, [2] assumées lors du « printemps 1980 », consolidées par la singularisation de la Kabylie par son vote systématique en faveur des mouvements porteurs (ou supposés l’être) de ces mêmes valeurs et, enfin vérifiées dans le sang lors du « printemps noir » de Kabylie en 2001 qui s’est soldé par 126 morts, des milliers de mutilés à vie et des Sifaoui par millions qui n’avaient rien vu, rien dit…

Allas DI TLELLI

(*) Lire ma réaction à chaud au soir même de la chute de l’ex dictateur tunisien, Zine el-Abidine Ben Ali


[1(Un « printemps arabe » qui a toutes les chances de s’avérer n’être que la confirmation du séculaire hiver musulman ; somme toute logique dans des sociétés qui croulent sous le fardeau d’une religion passéiste, misogyne, qui ne conçoit de liberté qu’en parfaite adéquation avec ses préceptes et, fait aggravant, qui se décline en véritable système de gestion politique, économique, sociale…

[2(Extrait de la plate-forme de la Soummam (Annexe II) :

« C’est une révolution organisée et non une révolte anarchique. C’est une lutte (...) pour détruire le régime anarchique de la colonisation et non une guerre religieuse. C’est une marche en avant dans le sens historique de l’humanité et non un retour vers le féodalisme.

C’est, enfin, la lutte pour la renaissance (...) sous la forme d’une République démocratique et sociale et non la restauration d’une monarchie ou d’une théocratie révolues. »

Vos commentaires

  • Le 21 juin 2012 à 00:52, par Abu Lahab
    En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

    Sifaoui est à la solde des généraux algériens. Je conserve de la pitié pour lui parce qu’il a réellement fait avancer la lutte contre l’islamisme et en a payé sa part, menacé de mort qu’il a été.

    Mais il est dorénavant devenu l’idiot utile de l’islam et de la dictature algérienne. Il devrait retourner dans son pays, il n’a plus rien à faire en France.

    Répondre à ce message

    • Le 24 juin 2012 à 12:37, par izemrasen
      En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

      mohamed sifaoui n ’as jamais été menacé en algérie par les islamistes ou par le pouvoir ! il est lui même issu du système et joue le rôle de la victime,afin d’attiré le maximum de sympathies ! chose faite aujourd’hui !grâce au réseau de l’amicale et oui elle existe toujours cette organisation !!! mohamed sifaoui est un pure produit militaire (capitaine en grade),licence de journalisme,un anti-kabyle avéré et par amour ,il épouse une kabyle oui sa femme est kabyle algéroise originaire de taguemenount azouz !!! il arrive en france fin 1999 chez son beau frère qui le loge et nourris !!
      la junte militaire voyant que le vent tourne a contre sens !envoya a partir des années 1999 et 2005 les meilleurs des ses serviteurs sifaoui,yasmina khadra... afin,de défendre la taise islamiste et lavé l’armée de la fronde et des crimes commis a l’encontre des populations civiles et des intellectuels.
      mohamed sifaoui aime les kabyles !mais les kabyles arabisés et pacifiés !!!
      un jour cet personne me lança "matoub est mort pour rien" je lui rependis non "MATOUB A ETE ASSASSINE PAR TES MAITRES D’ALGER IL VOULAIT VIVRE ET CONTINUER LE COMBAT PACIFIQUEMENT !!!

      Répondre à ce message

      • Le 9 août 2012 à 15:49, par aarav asemmam
        En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

        Je ne comprend pas pourquoi les Arabes aiment tant épouser les femmes non arabes. Tous les Arabophone ont fait le choix par eux mêmes de se convertir en arabe mais cherchent à épouser une femme non arabe Pourquoi ? Chaque peuple cherche a ne pas trop se mélanger avec d’autres races pour garder toujours leurs caractéristiques (les juifs par exemple), mais les arabophones d’une maniéré général les Arabisés font l’inverse. Idem avec les noirs en France, ils recherchent tous des femmes à la peau moins foncée. Pourquoi ? Tous les stars noirs en France ont épousé des femmes européennes ou a défaut des femmes magrébines, encore pourquoi cela ne sera pas des femmes noires pour que ces malheureuses vivent dans le luxe et pas toujours des femmes a la peau claire. Donc les Arabes et les noirs c’est kifkif complexe.
        Pourtant ils disent qu’ils sont issu de Mahomet la race élue du coran et alors qu’ils se métisse avec ceux qu’ils appellent avec mépris " les chouh". Alors Si Sif-aoui, pourquoi toi qui est arabe n’as tu pas pris une femme arabe ? Réponds moi Sif-aoui s’il te plait car je ne vous comprend plus rien !
        Quelqu’un peut me dire pourquoi ces femmes épousaient des Arabes

        Répondre à ce message

    • Le 3 juillet 2012 à 12:21, par Chifouna
      En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

      Ce monsieur n est pas un journaliste français il est algerien alors qu il retourne chez lui nous avons déjà les traitres de harkis dont nous savons que faire

      Répondre à ce message

      • Le 9 août 2012 à 11:38, par philippe 01
        En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

        @ chifouna : tu écris "Sifaoui n’est pas un journaliste français, il est algérien alors qu’il retourne chez lui, nous avons déjà les harkis dont nous ne savons que faire". Que veux-tu dire ?...que Sifaoui est un harki du pouvoir algérien ? Peut-être. Mais s’il te plait, laisse les harkis tranquilles, ils ont choisi la France en 1962, ils sont citoyens français et sont chez eux en France. Ce sont tous ceux, trop nombreux, qui crachent encore sur la France 50 ans après l’indépendance et qui ne savent toujours pas s’ils sont Français ou Algériens, dont nous ne savons que faire...
        Un français qui aime la Kabylie.

        Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2012 à 01:21, par Inass
    En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

    Taratata... vous n’avez qu’à contrer vos adversaires monsieur Allas sur les plateaux. Quand on laisse parler n’importer qui à notre place, on peut en imaginer notre anéantissement physique cette fois, parce que nos droits, eux, sont déjà à la trappe depuis belle lurette.

    A bon entendeur !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2012 à 07:40, par aman idurar
    En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

    azul

    un grand merci (tanemirt s tusda) pour ALLAS DI TELALLI.

    Mais il n ya pas que ce sifaoui,il y a entre autre les plus grands ideologues et historiens qui sont mohamed harbi et benjamin stora qui portent et glorifient partout dans le monde cette ideologie des NARCO-ISLAMO-ARABO-TERRORISTES depuis le commencement de la guerre d’algerie.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2012 à 11:43, par mad6766@yahoo.fr
    En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

    azul bsr a monsieur allas mes salutations chaleureuses je tiens juste a vous remercier pour la genese de l’article et pourtant a entendre ce monsieur sifaoui en dirait vraiment que son intention est saine pour l’avancement dans cette algerie d’ailleur ce n’est pas que lui dernierement monsieur mesbahi un ancien militaire que le soir d’algerie a interviwer il resse"mble presque tous frere et la meilleur c’est les journaliste comme el wattan et le matin essaye de voir un peux du cote du matin tu verras son antikabylisme primaire les larmes du crocodilles concernant ferhat pour son voyage en israel a peux pres c’est eux qui demandent aux pouvoir de dechoir ferhat de son identite algerienne depuis la creation de l’etoil nord africaine c’est presque ainsi la meme chanson ce qui me fait tjr tressaillir le coeur ya boureb et c’est tjr ces kabyles qui sont maitre les initiateur des lutte qui se trouve en final victime malheur a ceux qui ont fait sortir la france malheur a ceux qui ont refuse la paix des braves autrement qu’on laissent cette vermine a son etat primitif

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2012 à 12:38, par avaxsis
    En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

    Quand on a pas d’enfant (mâle), on se contente de la kékette de son chien ! Sifaoui est le musulman démocrate et laïc parfait quand les Français ont envi de taper sur un bougnoul... et ils ont bien raison ! Human devrait envisager d’aller assichamar la djellaba devant tout le monde sur un plateau de tv !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2012 à 13:09, par Aksil
    En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

    Sur dents cariées, l’amalgame ne tient plus ! Ceci s’applique a la politique sterile de l’arabo-islamisme.
    Sifaoui ! Sait-il vraiment le sens de la racine "Sifaw" de son nom arabisé ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2012 à 17:52, par aghref
    En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

    Azul a Sidi Sifaoui.
    Rien que par ton nom de famille tu dois comprendre que tu n’as rien d’arabe ni dans ton expression ni dans ton nom bien que donné par la France, ni par ton physique également. Tui a s fui ton pays l4Algerie, je croyais que tu as vraiment fui les assassins de l’AIS (bras armée du FIS) ou le GIA (du régime algerien) . Je pensais que tu etais un de ces démocrate algerien malgres que tu sois arabophone. Et bien non, tu nous a supris car maintenant tu as "montré tes cartes" (nfaq-ak). Tu es sans aucun doute un agent au service du régime militaire/drs algerien. Tu es un faux opposant, un de ces Djamal Zitouni ou Al para qui sont en réalité des agents infiltré dans le mouvement islamistes. Tu ne peux pas dire une telle ânerie Mas Mohammed Sifaoui : le printemps 1980 est un printemps arabe ? As tu lu les slogans et les revendications du mouvement 80 ? Moi j’ai garde les coupure de presse jusqu’a ce jour. En fait, quel age avais tu en 1980 ?

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin 2012 à 13:29, par Anti-mahommerde
      En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

      @aghref,
      Azul,
      Son nom ‘’saifaoui ‘’veut dire : porteur d’épée.
      Lui même un cora-qué et un ara-baisé. Les kabyles ne doivent pas laisser un arabo mahométan parler d’eux. Il est important de les dénoncer partout. Ce mec a appris des son jeune a la maderssa ânegerienne comment laver les morts quand il avait 10ans et on lui appris le qoran de mahommerde avant même cet âge !
      Quand il parle de son algeristan, j’ai juste envie de gerber ! Mais aucun kabyle ne supporterait que ce truc arabiste parle de la Kabylie et du peuple kabyle.
      Sa démocratie a lui, est comme celle de la dictature ânegerienne kifkif ‘’halal pour moi mais haram pour toi ‘’ ! Il ne connaît rien de ce peuple kabyle, ni sa langue, ni son histoire, ni sa culture. Le mec préfère nous assimiler au khoroto qu’il est, on lui a toujours fait croire que c’est un arabe, malgré qu’il se trouve en Afrique du nord, sur une terre amazigh.
      Ils sont choqués ces khorotos, quand ils voient que les kabyles n’acceptent pas la bâtardise et la soumission. Ils nous traitent de kouffars (mdrr, ce que je revendique moi même ☺)) ), de juifs d’Algerie, ce que une bonne partie de nos ancêtres étaient et nous le revendiquons aussi aujourd’hui ☺))). Ils peuvent meme nous traiter de bouddhistes, je te cache pas que j’ai un grand penchant pour cette philosophie de vie ou même cette religion ( pour énerver plus les khorotos).
      Tanmirt ik

      Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2012 à 03:55, par Averrah
    En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

    Azul, les kabyles ne doivent laisser personne parler a leur place ! que les kabyles interviennent sur les différentes chaines de telévision francaises ou autres, une fois pour toute pourque l´amalgame césse !!

    Thanmirth anwen

    Répondre à ce message

  • Le 8 août 2012 à 10:46, par tazoulazaz
    En réponse à : Non Monsieur Sifaoui, la Kabylie n’est pas une province de la péninsule Arabique

    ce n’est qu’une personne ne représentant que lui, même mais que dire des clubs ou sportifs de kabylie qui participent aux différents championnat Arabe !!

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été lu et validé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du siteRSS | Contact | Développeur Kuhn Services | Hébergeur Planethooster