Le site du Kabyle rationnel

lundi, 20 octobre 2014 · 77 visiteurs · 8175 Articles · 1296 breves ·  66244 commentaires
Dernières brèves

Accueil > Islam > Propagation de l’islam en Afrique du Nord, en Espagne, etc.

Propagation de l’islam en Afrique du Nord, en Espagne, etc.

, par - 38  commentaires

Héritage des pratiques de Mahomet, les razzias, les raids et les guerres de conversion furent un classique de l’expansion musulmane qui fut tellement rapide qu’elle atteignit l’Afrique du Nord en un laps de temps très court, sous le commandement du redoutable général Amr ibn al-‘As al-Sahmi (décédé en 663) à la tête de 4.000 combattants soutenus par 5.000 soldats de l’impitoyable Az-Zubayr ibn al-‘Awwam (mort en 656), tous deux compagnons de Mahomet et cruels chefs de guerre.

Entre 640 et 642, les conquêtes de l’Égypte, épuisée par des oppositions doctrinales chrétiennes, furent d’une atrocité sans précédent. L’évêque copte Jean de Nikiou, raconte que lors de leurs avancées, les envahisseurs pillaient tout sur leur passage :

« Tous ceux qui se rendaient aux musulmans étaient tués : enfants, femmes, hommes et vieillards. »

En 643, la conquête de Tripoli, par Amr ibn al-‘As al-Sahmi, fut impitoyable pour les populations locales. Après qu’un bon nombre fut massacré, chrétiens et juifs durent se résoudre à céder en esclavage femmes et enfants aux envahisseurs arabes.

L’Ifriqiya (la Tunisie) sera conquise en 670, et ce fut ainsi que sonna le glas de la prospère chrétienté de Carthage. Puis c’est le Maghreb (le Maroc) [Et non l’Afrique Nord appelée à tort par certains « Maghreb »] qui sera envahi, en 680, par cet islam atrocement offensif.

Malgré la coalition regroupant des tribus berbères païennes dirigées par une femme, Kahina, et des tribus christianisées secourues par des forces byzantines, la ville de Kairouan tombera entre les mains arabes en 698. Presque toutes les populations d’Afrique du Nord durent se plier à cette nouvelle religion étrangement guerrière et qui ne se montrait jamais indulgente.

Moussa ibn Nusayr, gouverneur de Tunisie, arrachera les enfants des chefs berbères vaincus. Ils furent par la suite islamisés et reçurent une éducation musulmane. Les nouveaux convertis à l’islam seront enrôlés de force dans les armées arabes où ils étaient placés dans les premiers rangs pour la conquête de l’Espagne, et les conversions de force des chefs berbères entraîneront rapidement celles de leurs masses.

Les conquêtes musulmanes continuèrent à être meurtrières. Du côté de l’Orient la ville d’Antioche sera prise en 640 et presque toute l’Assyrie sera dévastée en 642. La population d’Euchaita, en Arménie, sera complètement massacrée. On observera d’abondantes destructions de maisons et lieux de culte chrétiens dans la région de Daron, au sud-ouest du lac Van (dans l’actuelle Turquie), ainsi que de nombreuses exactions se traduisant par des massacres et des mises en esclavage.

La Géorgie sera envahie en 643. En 702, le patriarche orthodoxe d’Antioche sera décapité et, en 705, le calife al Walid ibn ‘Abd al Malik (Walid Ier 673-715) fera brûler vifs des dizaines d’aristocrates rassemblés dans l’église Saint Grégory en Arménie qu’il venait de conquérir. Le calife as-Saffah soumettra, lors de son règne (749-754), les Arméniens à des « scènes horribles de tortures » et imposera « aux prêtres l’infâme supplice de la bastonnade et du fouet », pendant que les populations non-musulmanes étaient frappées d’énormes impôts et chaque non-musulman soumis à porter, au cou, des sceaux de plomb.

Cette soumission avait un double objectif : distinguer les musulmans, considérés comme les « êtres supérieurs », des non-musulmans, « sous-hommes », et pousser les rares non musulmans qui avaient échappé au massacre à se convertir à l’islam.

Dès 754, sous le règne du second calife abbasside, Abou Djaffar Abdallah ben Muhammad al-Mansour (714-775), contre tous les chrétiens arméniens qui n’arrivaient pas à payer ces « contributions extrêmement onéreuses (…) On avait dressé partout des potences, des pressoirs et des échafauds ; on ne voyait partout que des supplices affreux et continuels. » [1]

L’islam gagna ensuite la vallée de l’Indus. La ville de Kaboul sera prise en 685. Le bouddhisme disparut de l’Inde, où il est né, après les persécutions musulmanes de 1200, lorsque ce pays fut presque entièrement envahi par l’islam. Mais le véritable déclin du bouddhisme en Inde, commença en 712 avec le début des conquêtes musulmanes particulièrement meurtrières de la province du Sind, orchestrées par le despote al-Haijâj ibn Youssouf al-Thaqafî, gouverneur de l’Irak, et à la pointe de l’épée du brutal commandement Muhammad ibn al-Qâsim qui massacrera, pendant trois jours, environ 11.000 personnes à Brahminabad, dans le port de Debal. Mais l’arrivée des musulmans arabisés dans la vallée de l’Indus avait véritablement commencé en 643, avec les premières incursions dans la province du Sind qui seront suivies par les massacres de 712, les conquêtes musulmanes turques du XIe siècle et Moghols du XVIe siècle.

Ces brutales invasions musulmanes successives, causèrent des victimes bouddhistes et hindoues par millions Les historiens estimeront qu’entre l’an 1000 et 1525, l’Inde aurait perdu plus de 80 millions de ses habitants du fait des conquêtes musulmanes et entraînèrent la destruction de la quasi-totalité des temples hindous et bouddhistes du Nord du pays et des mosquées furent édifiées à leurs emplacements. Les grandes périodes musulmanes en Inde vont de la domination par le Sultanat de Delhi (XIIIe-XIVe siècle)], puis par celle de l’Empire Moghol (XVIe-XVIIIe siècles) et enfin par celle de l’Empire ottoman (XIVe-XXe siècles).

Du côté de l’Europe occidentale, la ville d’Ephèse, en Grèce, est mise à sac, en 781, et près de 8.000 grecs seront mis en captivité et réduits en esclavage. En 903, 22.000 chrétiens de Thessalonique sont partagés entre chefs arabes, et ensuite vendus comme esclaves. A certains moment, les captifs furent tellement nombreux que pour hâter leur vente, ils furent mis « aux enchères trois fois seulement » et par groupes de cinq et de dix. [2]

Les musulmans prennent la Sicile, en 703, dont la capitale Palerme devient, en 713, une ville truffée de mosquées, et finira par être pillée, en 831, avec la Sardaigne. Les Italiens du Nord, ceux de Rome en l’occurrence, désignent, non sans moquerie, ceux du sud envahi par l’islam, d’« Arabes ». Mais la ville de Rome fut à son tour pillée par les forces musulmanes, au milieu du IXe siècle. L’île de Chypre et de la Crète seront prises en 827, les Baléares et la Corse en 850. La ville de Pise sera détruite par des pirates musulmans en 1004.

Après les premières pénétrations en Italie et en Grèce, c’est au tour de l’Espagne et du sud de la France de subir les conquêtes musulmanes. Dès 710, sous le commandement du général berbère converti à l’islam, Tariq ibn Ziyad, les musulmans pénètreront la péninsule ibérique, à partir de l’île de Gibraltar (djabal al-Tariq, « montagne de Tariq ») grâce à des offensives successives, favorisées par des conflits internes de la monarchie wisigothe, qui leur permettront de prendre, non sans commettre des exactions en tout genre, les villes de Séville, Grenade, Gijon, Valence et Saragosse. Presque au même moment, ils amasseront des richesses immenses, grâce à leur esprit de razzia, qui leur permettra d’assouvir aussi bien leurs objectifs matériels que spirituels. La ville de Tolède sera prise en 711, celle de Cordoue, par les forces Omeyyades, en 756. La pratique de la langue arabe sera imposée à tous les habitants du sud de l’Espagne, indépendamment de leur appartenance ethnique, culturelle ou religieuse. Berbères, Ibères, juifs et chrétiens seront contraints de pratiquer un dialecte, celui de Mahomet, venu de la péninsule arabique, à des milliers de kilomètres de chez eux. La Liturgie catholique, lorsqu’elle n’est pas interdite, ne se dit plus en latin, mais s’écrit et se pratique plutôt en arabe. Les églises et synagogues qui n’ont pas été détruites, et qui ont également échappé à une transformation en mosquée, débordent de décorations de style arabe et musulman. Astreints à un tribut spécifique, les dhimmis (les « protégés », les non-musulmans) devaient payer en nature ou en espèce « l’impôt de protection » sinon, ils s’exposaient à des sanctions particulièrement sévères.

En 716, la grande église Santa Rufina de Séville est transformée en mosquée. En 852, la quasi-totalité des églises de Cordoue sera détruite et, en 853, l’émir de cette ville, Mohammed Ier, projette de vendre comme esclaves, à des musulmans, toutes les femmes chrétiennes, pour permettre l’éradication du christianisme de cette ville ; ses ministres l’en dissuaderont. Au IXe siècle, on assiste à un énième massacre de chrétiens à Séville. La Catalogne sera pillée et sa capitale Barcelone détruite, en 985, par le vizir et chef militaire al-Mansur (« le Victorieux »), Muhammad ibn Abi Amir ( 938-1002). Dans l’Al-Andalous, al-Mansur maltraite et persécute les Mozarabes, détruit le royaume de Leon, incendie Saint-Jacques-de-Compostelle dont le sanctuaire sera rasé (en 997) et les cloches de l’église emmenées à Cordoue. En 1066, plus de quatre mille juifs de Grenade seront massacrés. En 1126, des milliers de chrétiens seront, à leur tour, déportés au Maroc par les Almoravides. Lorsqu’ils ne se résignaient pas à se convertir à l’islam, la plupart des habitants non musulmans du Sud de l’Espagne furent obligés de fuir l’Al-Andalous, et trouver refuge dans le nord non-musulman.

Geneviève Harland


A suivre...


[1Bat Yé’or, Juifs et chrétiens sous l’islam, les dhimmis face au défi intégriste, éditions Berg International, Paris, 1994, page 59.

[2Bat Ye’or : Les chrétiens d’orient entre jihâd et dhimmitude, VIIe–XXe siècles, les éditions de Cerf, Paris 1991, pages 122.

Vos commentaires

  • Le 28 mars 2012 à 14:38, par human
    En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

    Vers l’an 2012, en Tunisie le gouvernement islamiste a rejeté l’adoption de la charia dans la constitution de ce pays.
    On n’entend pas beaucoup les fondamentalistes anti-musulman ou bien il ne s’agit peut être pas d’une bonne nouvelle à leurs yeux et ne mérite aucun commentaire !
    Je me souviens de toutes les catastrophes prédites par certains virulents sur ce site à l’arrivée du parti majoritaire, le parti islamiste.
    Je garde espoir, avec le temps les mentalités bougeront et ces partis deviendront l’équivalent des partis chrétiens démocrates en Europe, un réel espoir !
    Un jour il sera aussi mentionné dans la constitution la séparation du religieux de la gestion du public, inch-Allah !

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2012 à 16:13, par Yugu
      En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

      Oui Human ! C’est aussi vers la même année (2012) que les anciens envahisseurs sanguinaires arabo-musulmans inspirent encore les jeunes : http://kabyles.net/+-mohamed-merah,597-+.html.

      Répondre à ce message

      • Le 31 mars 2012 à 12:44, par GRATOS
        En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

        Je trouve cela contradictoire ..d’un coté vous faites un travail contre le dogme de l’autre vous faites la pub de la omra..on dit que l’argent n’a pas dodeur,n’est-ce pas ?

        Répondre à ce message

        • Le 31 juillet à 17:49, par yatt
          En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

          la omra et le hadj c’est le vintimille des muzulmans.
          ils en reviennent toujours chargés comme des mules.
          ils ramènent même de la flotte, pour leur serin, des fois qu’il leur donnerait les numéros gagnants du loto.

          Répondre à ce message

          • Le 31 juillet à 18:03, par Antimahomerde
            En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

            @yatt,
            C’est la dolce vita mizermane. Ils adorent un dieu monolingue inexistant qui ne répond jamais à leur prière et qui les laisse crever comme des rats. L’Arabie maudite s’enrichie sur leur dos et ils continuent à se forcer à ressembler à leur maîtres bédouin. Pour Hajijer tmenyiker et voir la kahba chérifa ça leur coûte la peau de leur trou de balle alors qu’ils vivent dans une grande misère.
            Vivement que la Kabylie fonde son état démocrate et laïque pour qu’ils n’imposent plus leur dogme mahomerdique stupide.

            Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2012 à 16:18, par Abu Lahab
      En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

      Je suis anti-musulman, mais pas fondamentaliste, au contraire pragmatique. Je vous réponds donc, cher ami, qu’en effet, c’est une bonne nouvelle que Rached Gannouchi, qui est loin d’être idiot, ait bien compris que, malgré les apparences, ses idées n’étaient pas majoritaires en Tunisie. En effet, ceux qui l’ont soutenu parce qu’il était victime de Ben Ali ne veulent pas pour autant tous remplacer une dictature par une autre... Par ailleurs, il doit aussi éviter de donner trop de gages aux salafistes dont l’action est d’autant plus violente qu’ils sont minoritaires : s’il veut les contrer, il doit donc s’allier aux laïcs.

      Reste qu’il est capable de changer d’alliance, comptez-donc sur ma vigilance à l’égard de la situation à Tunis, et particulièrement de l’attitude des nadhaouis...

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2012 à 16:31, par Don Quijote
      En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

      Bonsoir Human,

      Le contexte historique semble vous contredire car si le gouvernement tunisien actuel a bien "rejeté" la charia comme modèle, ce dernier maintient l’article 1 de la constitution de 1959, qui stipule que "la Tunisie est un État libre indépendant, et souverain, sa religion est l’islam, sa langue l’arabe et son régime la République",
      De plus, le chef de file du parti islamiste tunisien au pouvoir, Rachid Ghannouchi rajoutait récemment "Les Tunisiens sont unis autour de l’islam et sur les principes de la démocratie …90 % de la loi tunisienne est inspirée de la charia." (Le Monde, 27 mars 2012, http://www.lemonde.fr/tunisie/article/2012/03/27/constitution-ennahda-renonce-a-la-charia_1676267_1466522.html)
      En clair, la séparation du religieux de la gestion du public est mal partie mais gardez bon espoir, inch Allah, demain ça ira dans le sens que vous souhaitez…

      Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2012 à 17:02, par nathalie
    En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

    Oui, l’’islam étant violent de nature, ses conquètes le sont tout autant.
    il faut que la vérité éclate : partout où passe l’islam, le désert s’installe.
    pauvres kabyles, qui ont tant subi et souffert depuis des siècles.
    réveille-toi, peuple kabyle et retrouve tes bonnes racines.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2012 à 21:43, par Ymas
    En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

    Primo une erreur commise par les débutants en Histoire : le Maghreb n’est pas le Maroc à l’époque des conquêtes musulmanes pour libérer les peuples Egyptiens et Berbères de l’esclavage qui leur été imposé par les Byzantins. Le Maghreb englobait toute l’Afrique du Nord actuelle à partir de la Lybie.
    Secondo, comment 9000 soldats arabes peuvent battre des dizaines de milles de soldats Byzantins présents à Tripoli et à Carthage, puis des millions de berbères à Tripoli à Carthage puis en Algérie actuelle et qui leur cèdent leurs femmes enfants ? Moi je considère cela, une vrai insulte pour les Amazighs libres et vaillants ? Pouvez vous nous expliquer cela Madame ? Vous dites que Ibn Nusayr, avec sa petite armée a pu vaincre des tribus berbères soutenues par les Byzantins. Puis il a islamisé de force leurs enfants, ce qui a entraîné une islamisation de masse de leurs sujets. C’est à dire que les Amazighs étaient non seulement des poules mouillées mais aussi des moutons, qui acceptent sans aucune résistance l’esclavage et l’humiliation ?
    Tertio, un article vides de références sur la plus part des évènements cités en particuliers en Berbérie. Donc un simple texte non objectif. D’où, la conclusion qu’il n’a aucune valeur scientifique.

    Répondre à ce message

    • Le 29 mars 2012 à 22:14, par Afrique-du-Maure
      En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

      @ ’Ymas’. Il y a une suite à ce texte, bien signalée dans le "P.-S.", et dans les travaux universitaires les références sont énumérées à la fin. Bon courage dans votre travail de démolition.

      Répondre à ce message

      • Le 23 juillet à 17:10, par Le combattant du désert
        En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

        @Afrique-du-Maure

        Ce que tous les historiens sérieux disent :
        L’essor de l’Islam constitue peut-être l’événement le plus étonnant de l’histoire de l’humanité. Surgissant d’une terre et d’un peuple négligés, L’Islam c’est répandu en un siècle, à travers toute la planète, ébranlant de grands empires, renversant des religions établies de longue date, reforgeant l’âme des races et construisant un monde totalement nouveau, un monde islamique. Plus on examine ce développement de près, plus il nous semble extraordinaire. Les autres grandes religions ont fait leur chemin lentement, en luttant péniblement et ont finalement triomphé grâce à l’aide de monarques puissants convertis à la nouvelle Foi. Le Christianisme avait son Constantin, le Bouddhisme son Asoka et le Zoroastrisme son Cyrus, prêtant chacun au culte de son choix la force d’une autorité séculière. Ce n’est pas le cas de l’Islam. Émergeant d’une terre désertique habitée par une population nomade qui ne s’était jamais fait remarquer auparavant dans les annales de l’humanité, l’Islam s’est lancé dans sa grande aventure faiblement soutenu par les hommes et allant à l’encontre de forces matérielles terribles. Et pourtant l’Islam a triomphé avec une facilité apparente et deux générations ont vu le Fier Croissant porté en triomphe des Pyrénées à l’Himalaya et du désert d’Asie Centrale aux déserts d’Afrique Centrale” ...

        Répondre à ce message

        • Le 23 juillet à 19:04, par Mon cher ami
          En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

          @combatta !
          Si tu lisais un peu plus l’Histoire dans son intégralité, tu comprendras certainement les raisons de l’islam "facilement" installé en 1 siècle. Reprends tes manuels, démarre à l’époque des Romains, des Phéniciens, et autres Perses et Hittistes... tu n’as besoin d’aucun moyen scientifique ni biblique ni coranique d’ailleurs de comprendre qu’en ces époques, le monde - entaché aujourd’hui d’islamité et d’arabité - étant bancale du fait des envahisseurs belliqueux et ataviques. On peut dire qu’à l’avènement de l’islam, les peuples étaient déjà soit majoritairement anéantis, soit complètement à genoux au point de baisser définitivement les bras. L’islam avait cette chance d’exister à un moment apocalyptique où les pays entiers étaient livrés à eux-mêmes dans des décadences effroyables. L’islam, battant le record de la terreur pire que les précédentes, est venu alors achever toute trace de civilisation, toute ethnie, toute culture pour se les approprier sous le label "musulman" et cela est palpable de visu de nos jours.

          Répondre à ce message

          • Le 23 juillet à 21:04, par bienvrai
            En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

            Bien résumé @moncherami ! Franchement merci, cela permet de comprendre comment une telle religion s’est propagée dans le bassin méditerranéen. Cela donne à comprendre que les peuples se disant "musulmans" ne sont pas plus musulmans comme nous le prétendons. Il est vrai que ces peuples avaient connu des guerres impitoyables et d’incessants envahissements de tous les temps. Il est vrai aussi que l’islam est arrivé à un moment de grand désarroi et sous sa propre terreur et le règne de l’obscurantisme, il s’est déployé et pris dans ses griffes tous les peuplements, civilisations, cultures, traditions de ces pauvres usés jusqu’à l’os. Le maintien de cette idéologie est une continuité de l’histoire de la terreur et de l’abêtissement. Le cas de l’Afrique du Nord en est un grand exemple.

            Répondre à ce message

          • Le 25 juillet à 22:09, par saint Akli
            En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

            @ Mon cher ami
            je suis entièrement d’accord avec toi. Il s’agit bien d’un fait historique, seules des personnes de mauvaise foi où mal informer ignore ce point important de l’histoire.

            Répondre à ce message

        • Le 24 juillet à 08:37, par Ǝ-Miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer
          En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

          Et oui tout aussi idiot, cher “Com battant “ du Desert, puisque tout est bien clair et transparent comme les eaux du Bihrr Zem-zem car c’est pour cela comme tout le monde le sait que toutes les théories et tous les originaux des manuels scientifiques à commencer par tous ceux de la Thermodynamique ou celui de la “mécanique quantique” ont été écrits en langue arabe et que toutes les découvertes et tous les progrès faits ces derniers siècles dans tous les domaines de la science ont été réalisées par des inventeurs et hommes de sciences qui sont en plus des ... Musulmans , tant il est tout aussi vrai que si l’on vous écoutait , vous et tous les autres comme vous totalement enfermés dans votre Coran, ce livre que vous prétendez être parole (donc sortie de la bouche) de votre Dieu Allah , livre donc sacré et qui selon vous contiendrait tout et tout ce qu’on veut, .... le tout étant de savoir le lire d’abord et de le comprendre ensuite et surtout de ne pas le traduire si on ne parle pas cette langue arabe...
          .../... à suivre

          Répondre à ce message

        • Le 24 juillet à 08:49, par Ǝ-Miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer
          En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

          .../... suite et fin
          N’est-ce pas à ce demander encore pourquoi dans votre art d’arabiser et islamiser tout ce que les anciens savants ont fait et découvert à commencer par l’entité “Zéro” conçue comme bien prouvé par les Hindous, vous n’avez pas aussi arabisé le fameux “Harch Ahmed”, et que son principe de flottaison (non mentionné dans le Coran quoique existant de l’époque grecque donc de bien avant Momo uno) expliquant pourtant bien pourquoi les hommes qui ne savent pas nager se noient tout simplement, si ce n’est parce que, dans le contexte de l’époque hégirienne, de telles choses étaient très rares et des faits si rarissimes dans un désert comme le votre où il n’y a que du sable ?
          Quant a votre histoire de langue adoptée, laissez-moi ri—go—ler sachant que tout le monde n’ignore plus ce que le gouvernement Arabo-islamo-Baathiste a fait et mis en place depuis 1962 pour arabiser le pays dans l’espoir d’éliminer tout ce qui reste encore de berbère, s’acharnant à grands effort sur tous ceux qui parlent Kabyle, écrivent et chantent Kabyle et même pensent Kabyle .
          Et histoire de langue , juste une question "Ô Com battant du Grand Erg de l’Est" : Pouvez-vous nous dire pourquoi de toutes les langues écrites dans le monde, cataloguées et qui ont évoluées, seule l’Arabe ne possède toujours pas de dictionnaire étymologique ? N’est-ce point bizarre, puisque comme beaucoup de langues elle est aussi dérivée de l”Aramaic qui n’était pas une langue aussi riche ?
          Kabyle,... ment votre,
          ǝ-miss Ṁuḥend Ṻjaεƒer

          Répondre à ce message

          • Le 25 juillet à 02:51, par Le combattant du désert
            En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

            @Ǝ-Miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer

            En commençant, je vois qu tu ignores que les Arabes de l’Arabie, les Hébreux, les Syriens, les Phéniciens, les Babyloniens, les Assyriens sont les peuples sémitiques descendant du même ancêtre SEM. Et c’est prouvé scientifiquement qu’ils sont porteurs des gènes J avec un grand pourcentage par rapport aux autres peuples d’orient. Ensuite leurs langues sont très similaires. Donc leurs alphabets. Et c’est pour cela qu’on trouve Alif et Ba, Shin, Kaf ... chez les Arabes, les Araméens, les Syriens, et leurs ressemblances Alef, Bet, Shin, Kaf ... dans l’hébreux.
            Les hébreux et les Arabes sont actuellement en querelles ou en guerre, c’est entre les membres de la même famille. Toi, un métisse à 30% Arabes, 20 % Européens, et le reste des gènes divers, occupe toi de l’origine de tes gènes ou de tes oignons. Ensuite, il n’y a pas plus inculte que toi. Les preuves sont là :
            Tu dis que que ce sont les Hindous qui ont inveté le Zéro, Alors que les spécialistes affirment qu.il a été inventé par les babyloniens. Les Arabes ont symbolisé ce concept. La référence : Zero : The Biography of a Dangerous Idea par Charles Seife un mathématicien américain juif, journaliste scientifique à New York Times.
            Avec : 1000 ans de Phéniciens, 600 ans de Romains, 100 ans de Vandales, 150 ans de Byzantins, 800 ans d’arabes, 450 ans de turques, presque 150 ans de Français Les espagnols et autres son ignorés faites le calcule ??? Soit au total un chiffre qui dépasse largement votre yennayer (3250 ans). Alors, comment des gens de ton espèce puissent-ils ne pas rougir en écrivant sur les Arabes, la science, le courage et l’intelligence ???
            (Console-toi cher tafouhent ...)

            PAGE 1/2 A SUIVRE .../...

            Répondre à ce message

            • Le 25 juillet à 11:10, par Ukutamanei
              En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

              @Le rat du désert
              Le combattant du désert alias Anonyme,alias Himmler,alias Constantin,alias un vrai berbère,alias miss el assima,alias L.Hamani,alias Zi Moulou,alias L’Algerois Harrachi,alias Samy,alias massinissa,alias Samy Hamani,alias Zi berbere,alias Hisortien-Berbère,alias Svastikar,alias hamid,alias mokhtari,alias amed,alias okba,alias Tiddis,alias hasnaoui,alias Zenati,Muhuch …etc etc .Encore toi le troll aux multiples pseudonymes !Toujours toi, le clown Islamo-Khoroto-bâathiste qui passe son temps à polluer les sites Kabyles jour et nuit ! Tu te crois intelligent et malin, le petit crétin inculte et débile écervelé n’est-ce pas ? Eh bien c’est raté mon petit aghyul !Tu as beau mettre des dizaines de pseudos et de modifier légèrement le style de ton écriture, mais tu es facilement repérables et reconnaissable ,grâce à tes inepties et logohrrées et à tes diarrhées .Ton style te trahit toujours aya aghyul n’el assima lol PS As-tu enfin,réussi à résoudre le mystère qui plane autour de tes véritables origines ?T’es qui exactement khoroto ?Monsieur l’hybride qui un jour il est Kabyle,le lendemain il est chawi, ensuite il est arabe … hihihihihi Yakhi khoroto yakhi !C’est à toi de te occuper de tes oignons et de chercher tes véritables origines et de savoir ce que tu es exactement ,et après reviens discuter avec tes maîtres aya akhli n’izukhar…lol !!!

              Répondre à ce message

          • Le 25 juillet à 03:11, par Le combattant du désert
            En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

            @ Ǝ-Miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer
            SUITE PAGE 2/2

            La langue Arabe est loin d’être morte comme vous essayez de le suggérer, la réalité est que c’est vous qui essayez de ranimer un mort, comme le dit la philosophie populaire : RAKOM ETAB3OU FI 7MAR MAYET.
            Tant que le saint Coran est lu par plus d’un milliard de personnes, l’arabe est loin d’être une langue morte !
            Servez de votre patois partout où vous êtes. produisez, instruisez vous, créez, lisez, écrivez dans votre langue, servez vous plus de votre langue et moins du français (BALAK KACHE MAYNOUBRABI ...).

            Répondre à ce message

            • Le 25 juillet à 09:10, par Ǝ-Miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer
              En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

              Ôh le Sidi notre "Com-battant du grand erg oriental", merci pour votre "CQFD" totalement à coté en plus de votre part montant bien ce que vous valez. Comment voulez vous communiquer ici quand vous ne comprenez même pas ma question " Pouvez-vous nous dire pourquoi de toutes les langues écrites dans le monde, cataloguées et qui ont évoluées, seule l’Arabe ne possède toujours pas de dictionnaire étymologique ?" et y répondre avec vos histoires de langue morte ? Il n’a jamais été question de langue morte dans mon message et bien au contraire !
              Et j’en arrête là pour le reste de vos histoires un peu trop vieillottes n’ayant nulle envie de perdre mon temps avec quelqu’un comme vous prétendant maitriser la langue de Molière et qui ignore d’abords l’une des bases essentielles, à savoir l’usage de la 2 eme personne singulier où pluriel quand on s’adresse quelqu’un.
              Kabyle,... ment votre,
              ǝ-miss Ṁuḥend Ṻjaεƒer

              Répondre à ce message

            • Le 25 juillet à 10:10, par Antimahomerde
              En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

              @Ratondudésert,
              Je suis mort de rire en lisant tes réponses à Ǝ-Miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer. Tu khorotes et tu tmenyikes tout en étalant ton ignorance sur la toile. Muzito ânegérien, bâtardo d’arabo-tmenyik, on sait tous que plus de 95% de ce un milliard de muz sur la planète ne savent ni lire, ni écrire ! Comment veux -tu qu’ils lisent ton aqarqoran en arabe ou dans une autre langue ?!!!
              Et tu gogoles en arabicon sur un site kabyle ! Tu sais très bien que les kabyles vomissent ta langue arabicon, à vous entendre gogoler cette langue ça les fait gerber.
              Un poème kabyle, une expression ou un proverbe, contient plus de sagesse et de spiritualité que tout ton aqerqoran ! C’est une blague ton livre, un ramassis d’insultes, de plagiat, rempli de haine, d’injures, de menaces envers les non-muz. Tu veux rire lis ça : tavat yada avi lahavi m’ratouhou hamalatou el hatavi fi jidiha havloun min massadi ! Tu piges quelques choses, tu vois une spiritualité la dedans ou une intelligence ?!!!
              Et votre haine ressort encore contre la langue de Molière, françaouiya loughatou el aadou :))) ! Ruh amiss lahram athtayamoumar akerkourik itchur dizan !

              Répondre à ce message

            • Le 25 juillet à 15:32, par Ukutamanei
              En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

              @Le rat du désert alias chabreg yabreg !
              Nighakh aya akhli n’izukhar, ruh andha athfket taghnakh .Ruh aya aghyul inekren lasless ar el siadhikh ruh !

              Répondre à ce message

            • Le 26 juillet à 04:55, par yatt
              En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

              effectivement le coran a le don de nous révéler le nombre important et grandissant d’abrutis qui s’inspirent de ce recueil.
              une encyclopédie universelle, truffée de menace à l’encontre du genre humain, remplie d’incohérences, moralisatrice à souhait, et en même temps recueil de l’épopée et des contes et légendes musulmanes….un vrai couteau suisse de contrefaçon.
              dans le même genre, en moins ennuyeux, les milles et une nuit, alibaba et les 40 voleurs, saladin et iznogoud ont l’avantage d’amuser les enfants.
              personnellement, je préfère l’Iliade et l’odyssée.

              Répondre à ce message

        • Le 25 juillet à 15:59, par Ukutamanei
          En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

          @Le rat du désert alias Yamas etc …
          Mais on est toujours dans l’attente,de tes preuves, sources et références historiques concernant l’expansion de la colonisation arabo-musulmane et de ton islam qui se serait répondu avec douceur… et pacifiquement……et qui aurait été accepté avec une grande joie ,voir même qui aurait été attendu comme une libération[…] par les peuples conquis, selon la mythologie arabo-musulmane dont s’abreuvent les fascistes et les révisionnistes et négationnistes arabo-islamistes de ton acabit .Alors que l’histoire démontre l’inverse totale et réfute radicalement la légende dorée des pacifiques…et libératrices…"foutouhat el islamiya " et le révisionnisme arabo-islamique !L’histoire c’est l’histoire et les faits sont les faits et personne ne pourra rien y changer ,et surtout pas un sot inculte ignare et crétin comme toi le troll !

          Répondre à ce message

        • Le 25 juillet à 17:13, par Ukutamanei
          En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

          @Le rat du désert alias Ymas et ainsi de suite…
          Suite :
          Non seulement ton islam, ne fut jamais accepté facilement et avec une grande joie, voir même il aurait été attendu comme une libération […]comme tu le pretends,par les peuples auquels il a réussi à s’imposer au bout de plusieurs siècles de guerre,de massacres,de persécutions et de dhimitude,et de pressions en tout genre.Mais il fut combattu et même il a fini par être expulsé comme ce fut le cas dans la péninsule ibérique, dans le sud de la France où les sarrasins étaient présents durant 3 siècles,en Sicile, et ainsi que dans les Balkans.Et ces peuples là n’éprouvent aucun regret vis-à-vis des colonisateurs musulmans.Bien au contraire, ils fêtent toujours la libération de leurs pays jadis occupés par les musulmans.Et le meilleur exemple de cela, est l’Espagne qui fête et célèbre toujours la défaite définitive et l’expulsion intégrale des musulmans .Comme il y a deux ans de ça, à l’occasion du 800e anniversaire de la célèbre bataille de Las Navas de Tolosa(qui est connue sous le nom de Hisn El Okab dans l’historiographie arabo-musulmane) qui a vu la victoire éclatante et décisive des princes ibériques coalisés sous le commandement du roi Alphonse Vlll de castille, sur le sultan Almohade El Nasir, le 16 juillet 1212 dans le défilé Despenâperros.Des festivités grandioses qui furent célébrées dans tout le pays ,et même au-delà de l’Espagne.Sans parler de l’inde, dont les habitants hindous conservent jusqu’à aujourd’hui, un souvenir très douloureux et sanglant de l’expansion musulmane entre l’an 711 et l’an 1000.

          Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2012 à 11:51, par mairif
    En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

    Et ce n’est pas terminé.

    Concernant le printemps arabe, très peu de personnes comprennent ce qui se passe dans le monde arabe, en effet nous assistons à un commandement de type spirituel (monde invisible) à une troupe de se mettre en mouvement pour une action de très grande ampleur dans les temps à venir.

    Ce mouvement n’est que le prélude à la préparation de la guerre contre Israel (guerre de Gog et Magog)

    Alors nous verrons des choses glorieuses : l’intervention surnaturel de Dieu pour défendre son peuple d’Israel en anéantissant Lui même tous ses ennemis dans cette guerre.

    mai

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 06:06, par Diallo
    En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

    Ceux qui parlent de la violence d’islam ou des musulmans en soutenant le christianisme n’ont aucune connaissence historique du christianisme. il leur faut encore des recherches sur la probagation du christianisme. nous savons tous que le christianisme est ne en israel. il faut qu’ils cherchent comment le christianisme a quitte Jerusalem par le Grecs et aller jusque Rome en Italie. ils vont constater eux meme la plus violente religion du monde. moi je suis africain et les violences commies pendant la colonisation on ete celles des musulmans ?

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 16:31, par Don Quijote
      En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, etc.

      Personne ne peut nier les violences commises par ces peuples européens dits "chrétiens", et mon propos n’est pas de les disculper.
      Le pape Jean Paul II lui-même, avait demandé pardon dans ces termes "Nous demandons pardon, et nous pardonnons pour les fautes commises par les autres à notre égard…" (http://www.larousse.fr/archives/journaux_annee/2001/140/la_repentance_de_l_eglise_catholique)

      Mais il ne faut pas en déduire que les violences commises par ces chrétiens sont une conséquence de l’application du dogme chrétien, bien au contraire. E. Rohan a écrit : « Le christianisme devient sanguinaire en s’éloignant de ses textes, là où l’islam le devient en se rapprochant des siens », vous pouvez vérifier en lisant les textes respectifs.
      Si les chrétiens ne se sont pas toujours bien comportés, il ne faudrait passer sous silence les exactions commises contre les Africains par les arabo-musulmans, il faut rester serein.
      Je vous propose une vidéo-entretien avec Tidiane N’Diaye au sujet de son livre "Le génocide voilé" paru en 2008. (http://www.youtube.com/watch?v=jcIcd3T2BMw)
      Personnellement, je ne me sens pas responsable pour des exactions que d’éventuels aïeux auraient pu commettre mais je n’en tire aucune fierté, je vous assure.

      Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 04:10, par elvaz edhurar
    En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, en Espagne, etc.

    azul si les musulmans ont reussi a faire toutes ce conquettes c graces au bon coeur des gents de cet epoque comme ces conquettes ont ete faite dans les terres cretiennes car la bible enseigne la non violence aux gents et surtout de ne pas faire du mal meme a celui qui te le fait donc cette conjoncture a aider les muz a faire tout ca car il y a pas eu de reactions des populations conquise meme il y a eu mais c tres timides c surtout ca qui a fait que les muz ont reussi a faire beaucoups de mal aux gents non violent

    Répondre à ce message

    • Le 31 juillet à 18:51, par yatt
      En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, en Espagne, etc.

      azul,
      je ne pense pas que leur "bon coeur" provenait d’une quelconque religion.
      c’est la nature de gens paisible occupés à travailler pour leur subsistance et celle de leur famille.
      sans idéaliser, je suppose que malgré les vicissitudes de la vie en montagne, ils étaient heureux, avenants, se satisfaisant de peu, chantaient, dansaient et racontaient.
      ils perpétuait leur savoir faire et leur culture dans la plus parfaite innocence.

      et là, malédiction, survient le grand méchant loup.

      Répondre à ce message

  • Le 22 juillet à 23:12, par sandi
    En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, en Espagne, etc.

    Combien d’arabes il y avait en 600 ?..
    Quand je regarde le nombre d’arabes si peu nombreux en Arabie en 2014 ,je me demande comment Est-ce possible qu’à l’époque de Mahomet l’araméen l’Arabie peuplées de tribus si différentes création récente occidentale dans l’histoire n’existait même pas ? .Comment ces milliers d’arabes ont-ils pu germé en si grand nombre et conquérir en si peu de temps tous ces pays de civilisations millénaires beaucoup plus peuplés et avancés dont ont été justement puisé l’écriture, les mots pour créer l’islam et se voire conquis par une "Arabie naissante" toute jeune et récente en comparaison à ces civilisations anciennes. Pour ma part, je continue de croire qu’il y anguille sous roche et que ceux que l’on qualifie d’arabes ne sont que des musulmans de ces divers civilisations. L’islam et l’écriture syriaque devenus caractère arabes par je ne sais quel miracle car inventé par les païens et les chrétiens d’autant plus que le prophète parlait l’araméen et que le coran avait été écrit bien longtemps après sa mort dans ce que l’on appellera l’arabe me semble une énigme et une supercherie .Croire à tout ce qui est rapporté dit et écrit relève d’un manque flagrant de sérieux de naïveté voire d’irresponsable car trop gros pour être vrai. Plusieurs choses sont incohérentes et sont à l’image des prophètes supposés dont leur histoire ne repose sur aucune vérité sinon des contes reposant sur des miracles supposés et des mystères. Pour peu que l’on y creuse un peu et que l’on suit une logique un raisonnement rationnel tout s’écroule

    suite

    Répondre à ce message

    • Le 24 juillet à 10:00, par Jacktchiraque
      En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, en Espagne, etc.

      @Sandi, c’est simple, tous les européens sont blancs, tous les asiats sont jaunes, tous les blacks sont noirs, tous les apaches sont morts, et tous les bronzés moches et suspects sont arabes. Ce mot est un adjectif qualificatif de couleur. Un peu comme brun, châtain, caramel, etc.
      L’adjectif arabe désigne aussi la couleur du cerveau coraniqué, couleur caca, ou izan si tu veux.
      Après, dire que la langue arabe provient de l’araméen et nullement du ciel est une affirmation islamophobe, puisque l’islam est La Religion officielle des bougnoules et il faut respecter leurs prières les fesses levées pour que tous les kouffars crèvent en enfer (sur Terre) ou deviennent leurs esclaves sexuels, si tu me crois pas après jtexplique.

      Répondre à ce message

  • Le 22 juillet à 23:13, par sandi
    En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, en Espagne, etc.

    Combien d’arabes il y avait en 600 ?..

    Pour espérer que les chose changent, il ne faut surtout compter les "inchallah" car depuis des siècles que l’on profère ceci rein de bien n’est venu conforté une soi-disant réalisation salutaire .Ce mot Allah ,est plus associé au funeste ,à la guerre, à la mort qu’à la vie et l’amour et la paix. C’est pour cela que je ne le prononcerai jamais pour souhaiter ou espérer quelque chose de bien. Les dogmes des créationnistes sont la pire invention des humains. Vivement leur mise en marge pour que l’humain se libère un peu de leurs emprises aliénantes et infantilisantes au point de perdre le sens de la réflexion, du rationnel et à vivre libre loin de tous préceptes pseudo divin...L’islam n’est le dogme qui ne laisse aucune place à la liberté. Ce qui est incompréhensible c’est que de gens osent le défendre au lieu de le faire pour la liberté.
    fin

    Répondre à ce message

    • Le 24 juillet à 19:32, par Human
      En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, en Espagne, etc.

      @sandi _ D’abord je te félicité pour ne pas avoir prononcer une insulte tout en exposant ton opinion, je suis sincère !
      Tu parles de liberté en sous entendant que les religions seraient des obstacles et entravent une expression épanouie des humains. Si l’on prend la France ou même l’Europe, on constate une perte de la religiosité à la vitesse grand V et pourtant les gens ne sont pas autant heureux qu’ils devraient l’être, vu la perte de terrain des religions. D’après des sondages nous français nous sommes plus pessimistes que les afghans ! Si je m’en tiens à ton raisonnement ça devrai être l’inverse. Cet exemple de l’équation du bonheur avec la religion ou la non religion est intéressante à plus d’un titre, si le savoir ou le bien être matériel ou spirituel a comme objectif le bien être des humais il doit pouvoir être mesuré, autrement il est difficile de prétendre à une quelconque vérité. Je reviens à mon exemple des afghans, comment un peuple qui a connu la guerre est plus optimiste sous des ruines, alors qu’en France nous sommes parmi les plus grandes puissances mondiales nous désespérons, pourquoi ? Je vais faire court, notre nature humaine ne se nourrit pas que de pains, les hommes préhistoriques avaient des croyances métaphysiques, les athées s’en tiennent à la rationalité, une simple forme de croyance !

      Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 22:42, par résumé
    En réponse à : Propagation de l’islam en Afrique du Nord, en Espagne, etc.

    C’est du Maroc que nous vient le MAL !
    Le mot "Maghreb" est apparu au Maroc, alors désigné désormais sous cette appellation, était le premier pays nord africain d’où démarra l’islam pour se propager uniquement sous forme de zaouia dans toute l’Afrique du Nord.
    Almohades, en arabe al-Muwahhidun ("ceux qui affirment l’unité de Dieu"), confédération berbère qui a créé un empire islamique dans le nord de l’Afrique et l’Espagne (1130-1269), fondée par Ibn Tûmart (mort en 1130).
    Un état ​​berbère avait surgi dans Tinmel dans les montagnes de l’Atlas de Maroc environ 1120, inspirés par Ibn Tûmart et ses demandes de réforme morale puritaine et une conception stricte de l’unité de Dieu. En 1121 Ibn Tûmart se proclame le Mahdî et, en tant que chef spirituel et militaire, a commencé les guerres contre la Almoravides . Sous son successeur, Abd al-Mu , les Almohades ramené l’état almoravide en 1147, subjuguer le Maghreb, et capturé Marrakech , qui devint la capitale almohade. Domaines Almoravides en Andalousie, cependant, ont été laissés pratiquement intact jusqu’à ce que le calife QUB Yûsuf (1163 à 1184) a forcé la reddition de Séville en 1172 ; l’extension de la règle almohade sur le reste de l’Espagne islamique suivie. Pendant le règne de al-Mansour (1184-1199) de graves révoltes arabes ont dévasté les provinces orientales de l’empire, tandis qu’en Espagne, la menace chrétienne est restée constante, malgré la victoire d’Al-Mansour à Alarcos (1195). Puis, à la bataille de Las Navas de Tolosa (1212), les Almohades ont été traitées une défaite bouleversante par une coalition chrétienne de León, Castille, Navarre, Aragon et. Ils se retirèrent dans leurs provinces d’Afrique du Nord, où peu de temps après les Hafsides a pris le pouvoir à Tunis (1236), la Wadides a Tilimsān (1239), et, enfin, Marrakech tomba aux mains des Mérinides (1269).
    En réalité, il n’y’avait jamais d’arabes en Afrique du Nord.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été lu et validé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du siteRSS | Contact | Développeur Kuhn Services | Hébergeur Planethooster