Le site du Kabyle rationnel

mercredi, 3 septembre 2014 · 37 visiteurs · 8018 Articles · 1286 breves ·  64638 commentaires
Dernières brèves

Accueil > Opinions > Chronique > Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

, par - 15  commentaires

Le pouvoir algérien, commémore à grandes pompes « l’indépendance retrouvée de l’Algérie » nous aimerions avoir la liste des réalisations algériennes depuis 1962, qui auraient pu permettre au peuple de s’épanouir, de se cultiver, de travailler et de se construire.

Ah mais il est vrai que c’est la faute à… puisque personne ne se remet en question, c’est toujours de la faute des autres n’est-ce pas ? c’est tellement plus pratique et plus facile.

On constate pourtant le mal-être, la mal-vie, la misère, le chômage, le manque d’avenir et de liberté, l’islamisation et l’arabisation des Kabyles. Les enlèvements, le trafic d’organes, les feux de forêts, le terrorisme en Kabylie. Si bien que les jeunes n’ont qu’une idée en tête aller vivre sous d’autres cieux, quitte à se faire bouffer par les poissons de la Méditerranée. Alors y a-t-il un problème ? et si oui que faire ?

Ne venez pas nous dire que « c’est la faute à la France ». Dans un siècle certains continueront à mettre leur malheur sur « hizb frança » ou à dire que ceux qui ne pensent pas comme eux seraient des « fils de harkis » (qui n’ont pas à payer pour les erreurs de leurs parents).

Chers internautes lâchez-vous n’hésitez pas à faire une liste des prestigieuses réalisations de l’Algérie algérienne accomplies par les dirigeants « algériens » ou d’origine marocaine.

En attendant la liste des mosquées construites, voici quelques réalisations françaises, à Alger. Nous n’avons pas pour l’instant la liste des autres villes.


Si on rasait ces quelques réalisations de la France coloniale à Alger que resterait-il ?

1830 présence de 8000 habitations et immeubles
1830 présence de 103 mosquées
1830 Présence d’une dizaines de Synagogues
1830 7 grandes casernes des Janissaires
1830 150 fontaines et 60 cafés maures
1830 Première Mairie rue Socgemah au N°9 (Hôtel Bacri)
1830 Premier Maire : Ahmed Bouderbah avec M Brugière comme commissaire du roi
1830 Premier Théâtre rue des consuls

1831 Liaisons maritimes entre Toulon et Alger par des bateaux militaires
1831 Arrivée à Alger de Charles Branthome qui sera le 1er Maire d’Alger

1832 Jardin d’Essai (580ha) directeur A, Hardy
1832 La Cie Maritime Bazin effectue en Mai un premier voyage sur Alger

1833 Jardin Marengo
1_ 833 27/XI Arrêté ministériel ordonne le classement dans la grande voirie des rues de la Marine, Bab-el-
Oued et Bab-Azoun plus rue de Chartres et des Consuls

1835 Commune de Mustapha séparée d’Alger, Maire : le baron de la Vollée
1835 Embryon d’une bibliothèque Nationale Impasse du soleil quartier de la Marine
1835 Création de l’ancien collège (36 élèves) rue des 3 couleurs et Jénina

1837 Hôtel de la tour du Pin deviendra Hôtel de la Régence 1ère maison
européenne de la place du Gouvernement
1837 Place Bresson/Briand plantation de muriers
1837 Projet de créer une nouvelle place :Place de Chartres pour y installer un Marché
1837 Construction de la façade de la Grande Mosquée
1837 Théâtre transféré rue de l’indépendance

1838 Berbrugger fonde la Bibliothèque Nationale d’ALGER siège ancienne caserne des Janissaires
1838 Berbrugger fonde le Musée d’Alger
1838 construction de l’immeuble "le café d’Apollon" Pl du Gouvernement
1838 31/10 le nom d’Algérie apparait pour la première fois, adopté par Antoine Schneider ministre de la Guerre en 1939
1838 ancien collège transféré rue Bab Azoun
1838 Aux quatre nations Manufacture de vêtement 5 rue Bab-el-Oued
1838 Rétablissement du Diocèse d’Alger le 25 aout par le roi Louis Philippe et le pape Grégoire XVI

1839 Mairie transférée rue Porte Neuve au N°120
1839 Place de Chartres (marché couvert) Percement rue Randon et destruction de synagogues
1839 39 arcades construites sur 800m rue Bab Azoun

1841 Maritime : Cie Bazin service tri mensuel le "Pharamond" et le "Tage" vapeur à aubes (48 heures)
1841 Place du Gouvernement (démolition de 420 vieilles maisons)
1841 Plantation d’orangers place du gouvernement

1842 Maritime : service quotidien et régulier : Cie Gle de Navigation à Vapeur
1842 Apparition du télégraphe

1844 Rue de l’Aqueduc devient rue d’Isly
1844 peu d’immeubles rue d’Isly
1844 Plantation de bellombras place du gouvernement

1845 Schéma général de voirie et d’alignement
1845 28/10 inauguration de la statue du duc d’Orléans œuvre de bronze de Marchetti (8 tonnes, 5 m )
1845 1846 La première Poste rue Jean Bart
1845 1860 Cathédrale Saint Philippe sur ancienne Mosquée, place Malakoff

1847 1865 première église St Augustin (angle rue Waisse et Constantine)
1847 Maritime : Cie Touache devenue "Mixte" en 48, vapeurs à hélices

1848 Bibliothèque Nationale déplacée angle rue des Lotophages et rue Bélisaire
1848 Commune de Mustapha rattaché à Alger
1848 Ancien Collège transformé en Lycée
1848 12 novembre devient territoire Français (3 départements)
1848 Première vague de peuplement (émigrants de Métropole)
1848 Plantation d’un peuplier au centre de la place du gouvernement

1850 Mairie transférée rue du Vieux Palais
1850 Théâtre transféré rue du Soudan (agrandi et embelli)
1850 Grand Séminaire à Kouba

1851 Maritime : arrivée de la Cie de Navigation Marocaine
1851 Grands immeubles en haut tournants Rovigo
1851 Création de la Banque de l’Algérie le 4/08 ; le 1/11 en activité 5 Bd de la République

1852 Arrivée des 500 condamnés politique (coup d’état de 1851) dirigés sur Birkadem
1852 Statue de Bugeaud déplacée en 1927 pour faciliter la circulation
1852 20/05 projet de banques du Crédit Foncier et agricole de l’ Algérie 8 Bd de la République
1852 22/09 Institution d’une Caisse d’Epargne et de Prévoyance Alger
1852 Premiers becs de gaz pour l’éclairage des rues. (1868 pour Blida)
1852 Prison Barberousse

1853 29/09 inauguration de l’Opéra constructeur Sarun (incendie en 73 reconstruite à l’identique)
1853 Aqueduc du Télemly
1853 Plantation de platanes place du gouvernement

1854 Nouvelles installation Hôpital Mustapha

1855/1865 Synagogue (avec harmonium) place Randon dite du Grand Rabbin Bloch inaugurée le 19/sept/1865
1855/1860 Grand Séminaire de Kouba

1856 Maritime : Arrivée de la Cie de Navigation Mixte (CMN)

1857 Rampe reliant les quais à la ville
1857 ancien collège transféré partie nord du square Bresson

1858 1872 Notre Dame d’Afrique

1860 La Poste Rue Bab-Azoun
1860 Première pierre du Bd de la République (Bd de l’Impératrice Eugénie)

1860/1866 Construction des voutes supportant le Bd Car not et de la République (350 magasins et logements)
1860 Petit Séminaire de Saint Eugène

1861 Maritime : Arrivée de la Cie Gle Transatlantique (Transat ou CGT)
1861 Ets Louis Billiard, machines agricoles, Bd Baudin

1862 Bibliothèque Nationale déplacée dans l’ancien Palais de Mustapha Pacha (derrière la cathédrale)
1862 Blason : nouvelles armes d’Alger
1862 Instauration d’un marché aux bestiaux à Maison Carré
1862 Début construction du nouveau lycée (Lycée Bugeaud)
1862 Il ne reste plus que 47 mosquées

1863 Création de l’école normale (montée Mustapha) transféré à Bouzaréah

1864 1869 Deux formes de radoub
1864 1878 Quartier Liberté Mairie rue de la Liberté

1865/1890 Nombreuses villas à Mustapha et à El-Biar
1865 Maritime : Arrivée de la Sté Gle des Transport Maritime (SGTM)
1865 Ecole normale d’Instuteurs à Mustaphe supérieur
1865 La gare et les voies ferrées

1868 CFA Alger-Blida
1868 Nouveau lycée Bugeaud en activité (au delà de la rue Bab-el-Oued)
1868 Horlogerie Jules Lachaud, successeur Brachet, N°2 rue d’Isly

1869 Bibliothèque Nationale : nouvel administrateur Oscar Mac Carthy

1870 Eglise Saint Bonaventure à Mustapha
1870 construction du Bd Amiral Pierre qui longe la mer

1871 Commune de Mustapha de nouveau autonome décret du 26 janvier 1871

1874 Commune de Mustapha séparée d’Alger, Premier Maire : Barberet
1874 Nommé Maire : Adolphe Blasselle

1876 Le Palais de Justice 10 rue de Constantine
1876/1878 Eglise Saint Augustin au 10 de Constantine

1878 Inauguration du Cercle Militaire Place Bresson
1878 Grande Synagogue édifiée rue Scipion

1880 Pavillon de l’exposition des Beaux Arts
1880 Léon Rénier fonde l’école qui deviendra Faculté des Lettres
1880/1881 Ecole Nationale des Beaux Arts d’Alger , quartier de la Marine ,déplacée en1954

1881 Nommé Maire : Guillemin

1883 Mairie transférée Bd de la République (jusqu’en 1935)
1883 Réouverture de l’Opéra suite incendie

1885 Inauguration du Palais de Justice rue de Constantine

1887 30 mars Monument classé : Porte de l’ Arsenal
1887 Inauguration de la statue du Gal Margueritte à Kouba

1888 Transfert à La Bouzaréah de l’Ecole Normale d’Instituteur de Mustapha supéeur

1889 Orphelinat pour jeunes filles (deviendra Hôtel St Georges en 1927)
1889 1893 Palais consulaire
1889 Palais des Assemblées
1889 Siège de la Banque de l’Algérie

1890 Plantation de ficus place du gouvernement
1890 Huilerie St Georges Avenue des Muriers à Mustapha

1891/1892 Bâtiment du XIX ° corps d’armée place Bugeaud
1891 Bibliothèque Nationale Nouvel Administrateur : Emile Maupas

1892 Premier réseau de tramway TA

1893 Démolition des remparts de l’ancienne ville turque (bd La ferrière)

1894 Bâtiment de l’ Institut Pasteur
1894 1896 Construction de l’Eglise Saint Charles

1895/1892 Allongement de la jetée Est (100m) ouverture d’une passe

1897 Installation du Musée des Antiquités Musée Stéphane Gsell(agrandi en 1903)

1898 Lotissement " Bernard"

1899 rue d’Isly bordée de terrains vagues
1899 Elargissement de la jetée Nord

1900/1910 66 rues nouvelles furent crées
1900/1914 Les Galeries de France au 23 rue d’Isly
1900 Ecole de Commerce
1900 Ecole normale d’Instuteurs à Bouzaréah

1901 Démolition de la Porte d’Isly
1901 Immeuble Duret coin place Bugeaud et Généraux Morris(frise en terre cuite du sculpteur Fourquet)
1901 Construction de grands immeubles de 5 étages rue d’Isly
1901 Immeuble rue d’Isly autour d’une galerie couverte divisé en 4 immeubles

1903 Hotel-Restaurant "Excelsior"
1903 Construction du bâtiment de "la ligue" (qui deviendra le lycée Delacroix en 1908)

1904 Agrandissement du port vers le sud jetée 300m, mole 200m
1904 Hôtel Excelsior
1904 Commune de Mustapha réunie définitivement à la ville d’Alger décret du 4 avril 1904
1904/1905 La Medersa - la Thaâlibiyya ( rue Marengo)
1904 Grand magasin des deux Magots rue Bab-Azoun

1905 Institut d’Etudes Agricoles
1905 17 février Monument classé : Porte du Penon
1905 Rampe Chassériau
1905 L’Algérie est entièrement traversée par le réseau ferrée
1905/1907 Immeuble à l’angle des rues du Languedoc et Drouillet (fresque du peintre Antoni)
1905/1907 Immeuble à l’angle des rues Horace Vernet et Elie de Beaumont

1906 Hôtel de la Place pour le Génie Militaire
1906 La dépêche Algérienne Bd Laférierre
1906 1912 Nouvelle Préfecture Bd Carnot
1906 Immeuble rue Jean Macé
1906 1925 Nombreux immeubles (quartier Michelet jusqu’à Bd Victor Hugo et Télemly)

1907 Villa Abd-el-Tif

1908 Rampe Poirel
1908 Lycée Delacroix
1908 Le Port Rétrécissement à 175m de la passe allongement de 50m jetée sud

1909 Halles Centrales pour la ville d’Alger
1909 construction de la nouvelle église Anglicane à Mustapha sup,

1888/1909 Création de l’Université d’Alger 2 rue Michelet (deuxième de France)
1909 Ouverture de la Route Moutonnière, elle devient la RN 5
1909 Jardin botanique en patio de la fac

1910 Nommé Maire : Charles de Galland
1910 /1911 Palais des Délégations financières plus tard Assemblée Algérienne Bd Carnot
1910 /1919 Villa "Dar Beïda" à El-Biar pour M. Luciani
1910 /1919 Villa "Les Amandiers" au Bd Bru à M. Joseph Warot
1910 Institut Pasteur (Face Jardin d’Essai) (avec annexe à Kouba œuvre de Léon Claro)
1910 Naufrage du Général Chanzy aux Baléares (12 février)
1910 construction du Casino au N°9 de la rue d’Isly

1911 Aéro-Club au 23 Bd Carnot

1912 Fin des travaux sur le port
1912 Escalier passerelle d’accès du bd Carnot au vieux port
1912 Construction du théâtre de l’Alhambra rue d’Isly ; incendie en 1935

1913 Hôtel des Postes "La Grande Poste"

1914 Brasserie de l’Alhambra
1914 Galeries de France rue d’Isly

1914/1918 Hôpital du Dey devient Maillot
1914 Au Bon Marché (place Bugeaud)

1916 Bibliothèque Nationale : nouvel Administrateur Gabriel Esquier
1916 Sté des Allumettes Caussemille, Roche et Cie (Atelier) rue Caussemille

1916/1919 Palais d’été Résidence du Gouverneur Général

1920/1930 Quartier de l’Oriental (Debussy) et quartier Lafférière sud (ossature béton)
1920/1930 Quartier de l’Oriental (Debussy) et quartier Lafférière sud (ossature métallique)

1921 Aéroport de Maison Blanche (1ère tranche)
1921/ 29 septembre Monument classé : Villa Abd-el-Tif

1922/1935 Jardin d’Essai : Sculpture "La France" Devant le Musée des Beaux-Arts, face à la Méditerranée .Statue dans le musée de l’école de Saint-Cyr (Coëtquidan), bronze érigé initialement en 1935 à Alger La France
Réalisée par Antoine Bourdelle en 1925. Elle devait être érigée pour commémorer l’entrée en guerre des Etats-Unis en 1917. Finalement la statue fut dressée à Alger en 1935. Dynamitée par l’O.A.S. en 1961, rapportée en 1962 et restaurée aux frais de la famille Bourdelle, elle a été offerte aux Ecoles en 1967.

1922 Création d’une direction des Antiquités

1923 Eglise de Kouba (construction du Dôme)
1923 Fabrique de pianos, 12 rue Dumont-d’Urville pour M Colin Paul
1923 Nombreux immeubles de la rue Michelet
1923/1924 Villla "Torrès" à Mustapha (Entreprise Bernard frères et Cie)

1924 Groupe Scolaire Chemin Yusuf pour garçons
1924 Stade Lapergue à Saint Eugène (Entreprise Bernard)
1924 Immeuble d’habitation et Commercial rue Berthezène pour Mr Bonduelle
1924 Groupe Scolaire rue Bar nave pour les filles

1925 Dock frigorifique (entreprise Louis Grasset)
1925 Atelier et remise pour la Cie des Chemins de fer PLM (Entreprise Bernard frères)
1925 Parc De Galland
1925 Nombreux immeubles du Télemly

1925/1927 Immeuble (transformation d’un moulin) pour MM Grima Frères
1925 Nombreux immeubles du boulevard Victor Hugo

1925/1929 Construction de la Gare Maritime (mole El-Djefna)

1926/1928 Usine pour M Cardinal Maurice industriel à Hussein Dey (entreprise Ritter et Scotto)
1926 Hôtel Saint Georges,
1926 Caserne d’Orléans, Stand de tir de 50m

1927 Réservoir pour la ville d’ALGER (10000M3)
1927 Immeuble Lafont Bd Saint Saens (avec entreprise Hennebique)
1927 Immeuble d’habitation "Bon Accueil" Bd Sain Saens (entreprise Louis Grasset)
1927 Lotissement " Guiauchain-Vinson"
1927 Bâtiment d’Activité pour MM Thibaut et Cie (courtier en vins)
1927 26 avril Monument classé : Villa Mahieddine
1927 13 XI 1927 - Monument aux morts "Le Pavois" sculpteurs : Paul Landowski et Charles Bigonet
1927/1932 Minoterie Narbonne à Hussein-Dey (entreprise Louis Grasset)
1927/1941 Immeuble pour "la construction moderne" rue Serpaggi et 13 rue Jean-Macé
1927/1930 le garage Vinson 136-140 rue Sadi Carnot (avec entreprise Hennebique

1928/1929 Immeuble Garcia rue de Constantine (avec entreprise Hennebique)
1928 Lotissement " Trottier"
1928 Externat Notre Dame d’Afrique (chapelle)Bd Sait Saens (surélévation en 1947)
1928 Immeuble d’ habitation rue Borely-la-Sapie à Mrs Amoros et Gaba (entreprise Louis Mathoux)

1929/1931 Ecole de garçons Charles Lutaud (Surélévation en 1949/51
1929/1931 Ecole de garçons du Champ de Manœuvres
1929/1932 La Maison de l’Agriculture
1929/1934 Le Palais du Gouvernement GG
1929/1930 Musée National des Beaux Arts (à coté de la villa Abd-el-Tif)
1929 Fabrique de meubles pour M Mazella, 6 Av Malakoff et rue Thuilliert (entreprise Spaini)
1929 Immeuble de rapport au Groupe Baudin, bd Baudin,passage St Frères et Kaouki et rue Charras
1929 Immeuble d’habitation pour la Cie Urbaine et Foncière , rue Michelet
1929 Travaux dans l’Université (Entreprise Louis Grasset)
1929 Conservatoire de musique Bd Laferrière et rue Berthézène
1929 Musée des Antiquités et d’Art musulman (Stephane Gsell) au parc De Galland
1929 Abattoir d’Alger au Ruisseau
1929/1931 Magasin des chaussures "Raoul"10 rue d’Isly

1930 Usine à gaz, Quartier du Hamma (entreprise Lebon)
1930/1934 Bureaux du Gouvernement Général (12 étages, 600 bureaux)
1930 Casino-Hôtel Aletti (Jacques, Louis, Robert Aletti )
1930 Musée du Bardo inauguration
1930 Hôtel rue de Tanger , Bd Bugeaud , et rue Généraux Morris
1930 24 novembre Monument classé : Citadelle du fort l’Empereur
1930 Premier plan d’ensemble
1930 Immeuble d’habitation au 10 rue Berthezène
1930 Inauguration deu Casino-Hôtel Aletti à Jacques, Robert et Louis Aletti
1930 Piscines du Stade Municipal
1930 Entrée du Stade Municipal
1930 Centenaire de la puissance coloniale
1930 La cité Sainte Corinne
1930 HLM du Ruisseau
1930 La cité du Clos Salembier
1930 17/08 Extension de la ville vers Le Hamma (plan d’aménagement)

1931 Immeuble d’habitation Bd de Champagne pour MM Gay et Canaccini
1931 Lotissement " Badjarah"
1931 Immeuble d’habitation pour la Construction Moderne rues Edith Cavell et Montalembert
1931 Immeuble de rapport pour MM Laver nhe et Sabadini rue Clauzel
1931/ 1933 Hotel d’Angleterre Angle Bd Bugeaud et rue Généraux-Morris
1931/ 1933 Eglise Ste Anne près du lycée Fromentin à La Redoute

1932 Immeuble d’habitation bd Edgard-Quinet pour M Duheur
1932 Immeuble d’habitation (MM Petit,Thiedey et Delorme)
1932 Immeuble d’habitation Av Malakoff pour M Trape
1932 1933 Immeuble d’habitation Bd Saint Simon et Sainte Beuve
1933 Lotissement " Tramoy de l’Aubeypie"
1933 Lotissement " Fash Ouchaia"
1933 Lotissement " Michel"
1933/1952 Le Yacht Club (modifié en 1952) Entreprise Perret
1933 1939 Pavillon des Tuberculeux à Hopital Mustapha

1934/ 1937 Reconstruction du Marché Clauzel rue Clauzel
1934/ 1937 Esplanade du Maréchal Foch ( Forum) ( Entreprise Perret)
1934 Lotissement "Navarre"
1934 Lotissement " Bois-Ramel"
1934 Construction de la capitainerie du port
1934/ 1951 Hôtel de ville Nouvelle Mairie (9 étages 7 ascenseurs, façade 91 m ) sur le Bd Carnot

1935 Maison des Etudiants
1935 Lotissement " Nouvel-Ambert"
1935 Lotissement "Mermet-Davaux"
1935 /1936 Foyer Civique ; Quartier du Champ de manœuvre entièrement construit en 15 ans Bas reliefs de Georges Béguet et Paul Belmondo
1935 Boulevard Laferrière
1935 1941 L’esplanade du Maréchal Foch (Le Forum)
1935 Salle Bordes en activité

1936 Lotissement " Juanèda"
1936 Lotissement " Cret Ouchaia"
1936/ 1937 Dispensaire (Hopital Barbier-Hugo) Bd de Flandre, rue de Picardie (modifié en 46/48)

1937 Lotissement " Cité Musulmane"
1937 Pharmacie Degueurce-Léonardon rue Barnave

1938 Caserne française des Gardes Mobiles (qui deviendra le Ministère de la Défense

1939 Construction d’une halle aux poissons et d’un bâtiment à coté

1942 Maritime : Naufrage du "Lamoricière" lancé en 1912

1943 Lotissement "Maia"
1943 1944 La radio Alger (306m) passe de la rue Berthezène au 10 de la rue Hoche avec 3 studios

1944 Création du lycée Fromentin en place de l’Hôtel Le Splendid
1944 Centre d’acceuil "Icosium" (institut Goethe)

1945 Tunnel des facultés Projet

1947 Création de l’ EGA regroupe Lebon et Cie (siége rue Denfert Rochereau, face à l’Empire)
1947/ 1952 Villa Clairbois Docteur André Blondeau

1948 Gare Maritime avec l’Entreprise Perret
1948 Ouverture de l’av du 8 novembre (Palais consulaire vers amiral Pierre)
1948 Bibliothèque Nationale : dernier Administrateur Germaine Lebel
1948 Lotissement "Panorama"
1948 Percement du tunnel des facultés 118m x 18m
1948 Gare Maritime avec l’Entreprise Perret (Travaux au nouveau môle du bassin du vieux port)
1948 Utilisation des trolleybus VCR et VA3

1949 Kiosque à musique Place Coquillat, rue Polignac et rue de Lyon
1949 Lotissement "Mon repos"
1949 Lotissement "Delbays"
1949 Lotissement "Djenan El Mabrouk"
1949 Agrandissement de la Capitainerie du port

1950 Calvaire de Kouba
1950 /1951 Ecole Hotelière à Ben Aknoun commune d’El-Biar
1950/ 1951 Cité universitaire à Ben Aknoun commune d’El-Biar
1950 /1953 HLM Hélène Boucher
1950 2 Immeubles HLM au Champ de Manœuvres

1951 Lotissement "Jolie vue"
1951 Inauguration de la stue de Jeanne d’Arc sculpteur : Halbout du Tanney
1951/ 1952 Maison Tosi à Bouzaréah

1952 Musée Savorgnan de Brazza à Alger
1952 Immeuble-pont Burdeau construit dans un vallon
1952 grands immeubles au Champ de manoeuvre
1952 EGA Immeuble bureaux au Télemly
1952/ 1956 Foyer Universitaire
1952/ 1953 Villa pour le Directeur de la Caisse des Marchés de l’Etat (Entreprise Humbert) Hauts-monts d’Hydra
1952 inauguration du passage souterrain sous la rue Michelet (boutiques de luxe)
1952 /1953 Maison Fernand Aboulker à El-Biar

1953 Nommé Maire : Jacques Chevalier
1953 1954 Diar-el-Mahçoul cité de la promesse (1550 logements sur 12ha en 365 jours)
1953 Inauguration du Bd Maréchal Lattre de Tassigny le 28 mars
1953 Lotissement "Pacé"
1953 18 Avril Inauguration du Marché Barnave (angle Barnave et Meissonier)
1953/ 1954 Maison Monnoyer à Hydra
1953/ 1955 Maison Daniel Aboulker à El-Biar, terrasse Saint Raphaël
1953/ 1954 Diar-es-Saada cité du bonheur 730 logements en novembre

1954 Hôtel du Trésor quartier la Marine
1954 Résidence du Petit Hydra, Immeuble Shell
1954 Ecole actuelle Nationale des Beaux Arts d’Alger dans les jardins du parc Gatliff
1954 Cité "Le Patrimoine Algérois" sur les hauteurs de Hussein-Dey à Kouba, Projet de Charles Lévy.
1954 /1956 Première exploitation du gisement de gaz d’ Hassi R’mel
1954 /1958 Bibliothèque Nationale des Tagarins (en face du Stade Leclerc)

1955/ 1957 Aéro-Habitat
1955 1956 Le Rectorat d’Alger
1955 1956 Cité "la montagne" à Maison-Carrée 2000 logements
1955 1957 Cité Climat de France 5000 logements sur 25ha
1955 1957 Cité des Eucalyptus à Bab-el-Oued (700 logements)
1955 Cité Léon-Roches à Bab-el-Oued (1200 logements)
_ ?? Cité "la concorde" à Birmandreis 1064 logements (1961 ?)
_ ?? Cité "Beauséjour" à Birmandreis
_ ?? Cité "Lavigerie" à Kouba
_ ?? Cité " les Asphodèles" à Ben Aknoun
_ ?? Cité "Mahiédine" avec groupe scolaire rue Fontaine-Bleue
_ ?? Cité"Perez" 94 logements à Bab-el-Oued
1955 Achèvement du programme de 650 logements au Champ de Manoeuvre par l’Office Public
1955 Cité première Urgence à Maison Carrée
1955 1956 maison de la radio et TV au 21 Bd Bru
1956 1961 Le Sacré cœur
1956 Téléphérique à Diar el Mahçoul- Le Hamma en février
1956 1957 Premiere exploitation du gisement de Pétrole de Edjelé et de Hassi Messaoud
1956 1958 Cité de transit "Djenan-el-Hassan
1956 1957 Maison Bernou à El-Biar
1956 1962 Magasins du Bon Marché(rue d’Isly et Mogador)+ immeuble de bureaux au dessus de 7 étages
1956 25 décembre 1ère émission de TV

1957 1959 Institut d’Etude Nucléaire Bd De Lattre de Tassigny (1° tranche) 2° tranche en 1963,
1957 1959 Ensemble de logement "carrières Jaubert" Bab-el-Oued
1957 1962 Cité Henri Sellier à Hydra (800 logements)
1957 1958 Cité des Annassers (24000 logements) (partiellement réalisé)
1957 1958 Cité Diar Echems
1957 1959 Maison Kasdarly à El-Biar

1958 1959 Cité des Dunes
1958 1960 2 Immeubles des Ponts et Chaussées 3 étages route Moutonnière rue de Draguignan
1958 12 mai inauguration de la Nouvelle Bibliothèque Nationale
1958 Pose de grillage dans les trolleys et tramway

1959 Décret du 19 février constituant "Le grand Alger"
1959 Administrateur Général avec Conseil Municipal de 75 membres élus le 19 avril, installé le 30
1959 Omar Mohamed Bouarouba Président du Conseil Municipal
1959 1961 Maison Saur à Ben-Aknoun
1959 Cité"Les Jasmin" au Clos Salembier
1959 Premier timbre aux armoiries d’ALGER
1959 Logements économiques à Birmandreis (650 logements type "LOGECO" de 45,5m2 en moy
1959 1965 Résidence de l’Ambassadeur de France à Alger
1959 1960 Immeuble HLM rue Zaatcha

1960 Fin de l’exploitation des tramways
1960 Villa "Lehalle" au Paradou
1960 Premier tir à Régane
1960 1961 Pillage Grande Synagogue Bloch et ajonction d’un minaret pour la transformer en la mosquee Ibn-Fares. Après 1962 il n’existe plus aucune synagogue .
1961 Cité " Vinci" nouveaux immeubles
1961 Cité "la concorde" à Birmandreis
1961 Stéle de Albert Camus à Tipaza (graveur Louis Benisti)

Les hotels ci-dessous existaient avant 1907

EXCELSIOR Bd Laférrière
DE LA REGENCE Place du Gouvernement
DE L’OASIS 9 Bd de la République
DES ETRANGERS 1 Rue Dumont-d’Urville
TERMINUS Place de la République
D’EUROPE Bd Carnot
MODERNE 1 Rue de la Liberté
ROYAL-HOTEL 10 Bd de la République
DE NICE Rue de la Liberté
NOUVEL HOTEL DU PALMIER 6 Rue Arago
DE L’OPERA Place de la République
DE LA POSTE 6 Rue Ledru-Rollin
DE PARIS Rue Ledru-Rollin
DES FAMILLES 1 Rue Colbert
DE MADRID 4 Rue de la Marine
DES BAINS 31 Rue de Chartres
SAINT GEORGE
CONTINENTAL
D’ORIENT
SPLENDID-HOTEL
ALEXANDRA (ex KIRSCH)
ORIENTAL
BEAUSEJOUR
GRAND HOTEL
DE L’OLIVAGE
VICTORIA

Les restaurants et Brasseries-restaurants ci-dessous existaient avant 1907 :

GRUBER 7 Bd de la République
LONDON-HOUSE (dépend de l’OASIS) 9 Bd de la République
EXCELSIOR (à l’hôtel de ce nom) Bd Laférièrre
TERMINUS ( à l’hôtel de ce nom) Bd Carnot
DE NICE Place de la République
JAUMON Rue Dumont-d’Urville

Brasseries

DU PHENIX
DE L’ETOILE
DE LA POSTE
SUISSE
LORRAINE
TANTONVILLE Place de la République
GLACIER Place de la République
DE BORDEAUX Place du Gouvernement
D’APOLLON Place du Gouvernement

Vos commentaires

  • Le 5 juillet 2011 à 06:56, par Thixssi
    En réponse à : Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

    Si on rasait ces nombreuses réalisations de la France, il restera le guitoune et des bédouins qui se torcheront avec un caillou en lisant le coran.

    Quelle massacre !

    Un exemple :
    Il fut un village colonial enfoui sous des rosiers, des lilas, des orangers, de longues allées bordées de platanes, une fontaine au centre jouxtait la grande église, elle-même entourée de sapins.

    Qu’est-il devenu ce village ? ... je ne vous le fais pas dire ! les rosiers, lilas et autres orangers, ils ont rendu l’âme et ont été remplacés par des grillages, des bassines en plastique, ou pour ceux ayant des moyens, ils ont élevé des murs.

    Les longues allées, déppourvues de leurs platanes, sont transformées en souk informel où se vendent des produits taïwan et des bricoles ramenées du hadj.

    La fontaine est devenue une gendarmerie qui abrite des passes pour la prostitution.

    La grande église est devenue une mosquée, après l’avoir démolie entièrement, où, à défaut de travailler, se regroupent des milliers de villageois pour s’agenouiller devant leur éternelle soumission.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2011 à 05:55, par Amine Si Ahmed
      En réponse à : Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

      Toutes ces réalisations étaient au profit de qui et avec quelle main d’oeuvre ? Pour les colons et leurs valets !
      Tu oublies la proportion des meilleurs terres possédées par les colons européens ! plus de 80% ?
      Est ce que les kabyles avaient choisi librement les montagnes où même les sangliers ont des difficultés pour survivre,ou bien à cause de la politique d’expropriation et de refoulement ? Combien de kabyles déportés ? Le nombre de Kabyles emprisonnés ?
      Faisons les recensement des algériens instruits : à 80% les enfants des collabos ( Ferhat Abbas était fils de Bachagah, Aït Ahmed ,fils de caïd, pour ne citer que les plus illustres)
      Pourquoi pas le nombre de mendiants, celui des cireurs, des porteurs, le taux de mortalité...!
      L’Algérien était acheté au kilo par l’armée : en 1949 c’était 1000 centimes le kilo !
      Les anglais avaient inventé le train et les chemins de fer en 1830. Sans eux les français auraient continué à se servir des chevaux.

      Répondre à ce message

      • Le 6 juillet 2011 à 06:41, par Thixssi
        En réponse à : Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

        @Amine tu nous les casses à la fin !
        Tu dis : au profit de qui et avec quelle main d’oeuvre : le village que je cite en question abritait à la fois les colons et les Kabyles, nous vivions dans les mêmes conforts et en harmonie. Notre main d’oeuvre à cette époque a servi d’avoir des routes aujourd’hui, grâce auxquelles tu ne rentres pas chez à dos d’âne.

        Tu dis : plus de 80 % de dépossessions des meilleures terres : dans ton algérie indépendante, ces mêmes terres sont les bien-vacants du pouvoir, partagées dans le sérail. Les 20 % restants vous les avez cédés à la CNEP qui vous ont envahi en béton et en arabes venus de tout horizon.

        Tu dis : combien de kabyles déportés : dans ton algérie indépendance, on assiste à des haraga par milliers qui meurent en plein océan, sans compter les clandestins (femmes/hommes mêmes des mineurs) qui crèchent sous des cartons dans toute l’Europe.

        Tu dis : 80 % des enfants de collabo ont été instruits : En fais-tu partie puisque tu t’exprimes en Français ??? Moi je ne suis ni le fils de fellaga, ni celui de harki, ni celui d’un caïd, ni celui de bachagha et pourtant je suis instruit.

        Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2011 à 14:05, par Amazigh-tizi
    En réponse à : Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

    L’Algérie muscle sa défense

    Jusqu’à présent, l’Algérie était une chasse gardée pour les industriels russes de l’armement. Récemment, Alger a passé commande de deux corvettes « Tigre » (projet 20382) auprès du groupe de construction navale OSK et de l’agence d’exportation Rosoboronexport. Ces deux bâtiments s’ajouteront ainsi à la corvette Raïs Hamidou et à la frégate Mourad Raïs, qui ont été modernisées à Saint-Petersbourg.

    Par ailleurs, lors de précédentes commandes, l’armée algérienne attend la livraison d’une quarantaine d’avions MiG-29, de 28 Su-30 MK, de 16 Yak-130, de 8 batteries de missiles antiaériens S-300 PMU et de 40 chars T-90 ainsi que deux sous-marins.

    Au total, le marché algérien représente 13% des ventes d’armes russes et l’Algérie est le 8e acheteur d’équipements militaires au niveau mondial et le premier à l’échelle du continent africain.

    Cela étant, les industriels russes devront composer avec la concurrence. Et notamment avec celle venue d’Allemagne. En effet, le Conseil de sécurité du gouvernement allemand a approuvé un projet de vente de matériels militaires d’un montant de 14,6 milliards de dollars sur 10 ans.SOURCE http://www.opex360.com/2011/07/05/lalgerie-muscle-sa-defense/

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2011 à 15:48, par Becassine
      En réponse à : Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

      Toujours d’une intelligence supérieure tes réactions, j’en suis sans voix ! quel est le rapport entre ce que tu répètes tel un perroquet, sans rien comprendre et l’article ?
      Est-ce l’Algérie qui a fabriqué les corvettes dont tu parles ? Les Mig et missiles c’est l’Algérie qui les a fabriqués ?

      Et tu es tout content de venir nous dire ça. Alors heureux de voir que l’Algérie achète des armes, alors que le peuple ne mange pas à sa faim ?

      Alors heureux de voir que l’Algérie, emprisonne, tue et torture des innocents, sans être inquiétée ?

      Alors heureux de constater, tête de pioche, que l’Etat brûle des oliviers centenaires, installe des tangos en Kabylie ?

      Alors heureux de voir se promener en toute liberté des assassins qui, en plus sont, récompensés pour leurs crimes, pendant que des innocents croupissent dans les prisons ?

      Alors heureux de voir que des jeunes kabyles se font enlever et dépecer, comme des lapins, afin de leur voler leurs organes, avec la complicité de l’Etat ?

      Mais tu es complètement malade. Il faut te faire soigner. Tu es atteint du syndrome de Stockholm.

      Tu me dégoûtes, tu me donnes envie de vomir, dire que, malheureusement, tu n’es pas le seul !

      Et cesse d’envoyer tes saloperies au site.

      Répondre à ce message

      • Le 5 juillet 2011 à 16:16, par Anti-Mahommerde
        En réponse à : Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

        @Becassine,

        Mais il est fou ce khroto tmenyiko, c’est qui ce truc amouzour ntizi ? J’en suis sur qu’il ne comprenne rien a ce qu’il copie en plus.

        Occupons nous de ’’bandit’’ ce truc qui nous parle de Canada qui aide l’âne-gerie avec la science (mdrr). Il dit t’avoir ’’ infliger’’ un commentaire le 3 juillet. Un truc de malade, une incursion de débiles mentaux sur le site, je pensais qu’il n y avait que vuzok, le khoroto-muslimo barbu sale âne - gerien ! !

        Répondre à ce message

        • Le 5 juillet 2011 à 17:07, par Becassine
          En réponse à : Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

          Cher Mahoikhane (je trouve que c’est plus fort encore - merde - c’est un mot très tendre comparé à "ikhane"

          J’ai lu, en diagonale, le commentaire du zombi « âne j’ai rien » qui a fui son Algérie tellement belle et prospère, qu’il a préféré aller se geler les miches au Canada. Je n’ai pas jugé bon de lui répondre, puisqu’il ne comprend pas ce qu’il lit. S’il pense m’avoir infligé "une humiliation", il se met le doigt dans l’oeil, jusqu’au coude.

          Il persiste à répéter bêtement l’histoire assassinée par l’Algérie... Histoire qui n’aime pas du tout les Kabyles, si bien que Amokrane, s’est transformé par la baguette magique des xorotos en "El Mokrani" !

          L’allumé en question dit être dans le nucléaire ou la science (je n’ai pas tout retenu). J’ai entendu parler d’un suppositoire explosif, afin de faire sauter la planète en s’en mettant un dans le fion ! Il doit certainement travailler dessus, je pense qu’il finira par en essayer un ! donc patience !

          Répondre à ce message

      • Le 5 juillet 2011 à 16:34, par Axardha
        En réponse à : Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

        Mais chère @Becassine, les Hilaliens et les n...qués de l’islam se contre-fichent de tout ça... leur seule bête noire sont les Kabyles... point barre ! Ils font une fixation, ils en sont malades, tout le reste leur est égal, même si tu leur dis qu’ils ont la gale et le choléra, même si tu leur dis qu’ils sont tous des pédés, ils ne brancheront pas... mais si tu leur parles de Kabyles, attend-toi à un déluge de racisme, de jalousie, d’épilepsy, d’hallucination, de convulsion. Ils sont atteints dans la tête, dans le corps, la honte les fait chuter du haut de lamkam chouhada, leurs plaisirs sont inhibés, refoulés, coincés, leur drapeau sera en berne.

        Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2011 à 04:05, par akvayeli
    En réponse à : Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

    Citations :
    "Si on rasait ces quelques réalisations de la France coloniale à Alger que resterait-il ?"
    Les mosquées, car bon nombre on été construite avec la bénédiction du colonialisme afin de contôler et infiltrer les populations tout comme celles construites aujourd’hui ! L’islam est un puissant moyen d’asservissement et de contrôle des masses tout comme le stalinisme et autre fascisme nazi.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2011 à 09:01, par dd
    En réponse à : Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

    En dépit de toute les graves éreures commet par le fln aprés 62(win yaaden itnizugehr ,am zaylet), ce pays pour recouvire le(>) de son indépendance avait payée un prix trés fort, infligé sans pitier par l´armée coloniale. Coûte que coûte a ne pas occulté les sacréfices et les défis de toute une génération qui a travailé énergiquement aux service de ce mythe qui se dénomme la Revolution des indigens contre le système opprimant à leurs égard.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2011 à 11:17, par Va voir ailleurs !
      En réponse à : Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

      Tes ancêtres aussi avaient payé le prix fort en l’an 800 et ils ne s’en sont pas sortis depuis et on n’en parle même pas dans les manuels scolaires. Ils sont devenus "Ribouplik Yikhane démoniaque et satanique" "langue officielle le bédouin" "mizermane religion d’Etat" !

      Avant de faire le procès à la France, fais la d’abord aux bédouins d’arabie, aux turcs (qui grâce à la France, ils l’ont fait déguerpir et elle vous a maquillé en arabe).

      Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2011 à 11:27, par akvayeli
      En réponse à : Quid des réalisations de l’Algérie arabo-musulmane ?

      Ce n’est pas "RECOUVRIR" l’indépendance mais
      seulement "ACCEDER" à l’indépendance.
      Cela ne devrait pas être difficile à comprendre.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été lu et validé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du siteRSS | Contact | Développeur Kuhn Services | Hébergeur Planethooster