Le site du Kabyle rationnel

lundi, 1er septembre 2014 · 108 visiteurs · 8016 Articles · 1286 breves ·  64602 commentaires
Dernières brèves

Accueil > Opinions > Coup de coeur > Soutien au MNLA à Paris le 7 avril 2012

Soutien au MNLA à Paris le 7 avril 2012

- commentaires

Le rassemblement de soutien à la proclamation de l’indépendance de l’Azawad s’est symboliquement tenu ce samedi après-midi 7 avril 2012 à 15 heures devant le siège de l’Assemblée nationale française à l’appel de l’association Tamazgha et a réuni une centaine de personnes

Rappelons que la France par la voix du Quai d’Orsay a fait savoir qu’elle tenait pour « nulle et non avenue » la proclamation de la République laïque de L’Azawad. La foule a hué lorsque l’orateur a rappelé la position du gouvernement algérien qui s’est aligné sur la position française.

C’est sous les vivas et les youyous que les deux intervenants du MNLA ont pris la parole.

Dans son intervention, le porte-parole Moussa Ag Attahar a rappelé que cette proclamation était « conforme au droit international et notamment la Charte des Nations unies qui reconnaît le Droit à l’autodétermination des peuples.
Conforme à la réalité culturelle et historique du pays,
Conforme enfin et surtout à la volonté du peuple de l’Azawad qui a dicté cette proclamation
. »

Le porte-parole a clairement fait savoir que cette république était une république laïque d’un peuple à la culture millénaire qui n’a besoin d’aucune révélation pour s’affirmer et se réaliser avant d’ajouter « Il n’est pas né celui qui voilera la femme touarègue ».

Il a également rappelé que le MNLA faisait place à toutes les ethnies de l’Azawad et pas seulement touarègues, peuhls, soninké, arabes, …

Le porte-parole a fait un rappel historique de la situation et a rappelé les massacres de l’armée malienne au lendemain de la création de l’état malien par la France. Il a rappelé que les notables touaregs ont exprimé dans une lettre adressée au gouvernement français en 1958 leur refus de rattachement au Mali.

Les deux intervenant ont remercié leurs frères imazighènes pour le soutien qu’il leur ont manifesté et ont dit combien ils appréciaient ce soutien exprimé dans ce moment crucial pour l’existence de l’Azawad.

Il a mis en garde tous ceux qui seraient tenté par une intervention armée pour rejeter la création de la République de l’Azawad.

Vos commentaires

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été lu et validé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du siteRSS | Contact | Développeur Kuhn Services | Hébergeur Planethooster