Le site du Kabyle rationnel

jeudi, 17 avril 2014 · 79 visiteurs · 7513 Articles · 1223 breves ·  59313 commentaires
Dernières brèves

Accueil > Revue de presse > Zidane, 40 ans de souvenirs

Zidane, 40 ans de souvenirs

dimanche 24 juin 2012 - 12  commentaires

Zidane fait partie de ces joueurs de football hors normes, uniques, exceptionnels. De son premier match en première division avec Cannes jusqu’au terme de sa carrière en 2006, le numéro 10 de l’équipe de France aura marqué de son empreinte le milieu du ballon Rond. Pour ses 40 ans, qu’il fête ce samedi 23 juin, Chronofoot a voulu lui rendre hommage en retraçant les moments phares de sa carrière.

 20 mai 1989

Zinedine Yazid Zidane, d’origine kabyle, naît le 23 juin 1972 à Marseille. Il grandit dans le quartier de La Castellane et déjà tout jeune, Zizou étonne balle au pied. A 10 ans, il signe sa première licence à l’US Saint-Henri. Et cinq ans plus tard, il intègre le centre formation cannois. Précoce pour son âge, Jean Fernandez le prend alors dans l’effectif professionnel. La consécration intervient le 20 mai 1989 lorsqu’il dispute sa première rencontre en Division 1 contre le FC Nantes. Il n’a alors que 16 ans. Environ deux ans plus tard, le 8 février 1991, Zizou inscrit son tout premier but contre cette même formation.

La saison suivante, il dispute 31 rencontres en championnat et plante cinq buts. Alain Afflelou, alors président du club bordelais, souhaite à tout prix enrôler ce petit génie du football. Zizou signe un contrat avec les Girondins lors de l’été 92 et fait la connaissance de Dugarry et Lizarazu. Une amitié incroyable naît alors entre les trois hommes. Zizou inscrit 10 pions pour son premier exercice sous les couleurs bordelaises, ce qui lui vaut de connaitre sa première sélection en équipe de France le 17 août 1994 contre la République Tchèque. Deux buts pour son premier match, Zizou est promis à un bel avenir. Le 15 mai 1996, Bordeaux défie le Bayern Munich en finale de la Coupe de l’UEFA mais s’incline par trois buts à un. Le numéro 10 français quitte l’Hexagone.

 Les années Juve

Quatre saisons avec Bordeaux, Zidane a besoin de franchir un palier. Il rejoint alors la Juventus Turin, ancien club de l’illustre Michel Platini. Avant de rejoindre les terres piémontaises, le jeune homme âgé de 24 ans est sélectionné par Aimé Jacquet pour l’Euro 1996. Les Bleus sortiront en quarts de finale. Mais qu’importe, Zizou en ressort grandi. Après des débuts difficiles sous le maillot de la Vieille Dame, le numéro 21 de la Juventus explose littéralement. Il remporte le scudetto pour sa première saison, et en glane un second la suivante. Zidane échoue cependant deux fois en finale de la Ligue des Champions en 1997 et 1998.

A l’occasion de la Coupe du Monde organisée en France, le numéro 10 français est expulsé contre l’Arabie Saoudite pour le deuxième match de poule. Il est suspendu contre le Danemark et le Paraguay, en huitièmes de finale. Après une victoire en prolongations contre les Sud-Américains, Les Bleus rejoignent l’Italie en quarts. Les deux sélections se départageront lors de la séance de tirs au but avec une victoire tricolore. En demi-finale, l’équipe de France s’imposera deux buts à un contre la Croatie grâce à deux buts de Thuram et se qualifiera pour leur première finale de Coupe du Monde. La suite on la connait, Zizou plantera deux têtes en finale contre les Brésiliens avant qu’Emmanuel Petit vienne porter le score à trois zéro. 12 juillet 1998, la France est championne du Monde.

 2 juillet 2000

Au sortir de cette compétition internationale, Zidane reçoit le Ballon d’Or 1998. Les années se suivent et le numéro 10 ne glane plus rien avec la Vieille Dame. A l’occasion de l’Euro 2000, l’équipe de France alors entraînée par Roger Lemerre sort deuxième de sa poule derrière les Pays-Bas. Elle élimine l’Espagne en quarts grâce à des buts signés Zizou et Djorkaeff. Puis remporte sa demi-finale face au Portugal avec encore un pion du Bianconero. En finale, Les Bleus s’impose face à la Squadra Azzura dans les prolongations. La France est championne d’Europe le 2 juillet 2000. Un an plus tard, Zidane rejoint le Real Madrid pour le montant incroyable de 75 millions d’euros. Le plus gros transfert de l’histoire à cette époque (battu aujourd’hui par celui de Cristiano Ronaldo avec ses 94 millions d’euros).

Le 15 mai 2002, pour sa première saison avec les Merengue, il marque une reprise de volée du gauche exceptionnelle en finale de la Ligue des Champions contre le Bayer Leverkusen. La neuvième coupe aux grandes oreilles pour la Maison Blanche. S’en suit une Coupe du Monde 2002 pitoyable pour les Français. Avec un Zidane blessé, l’équipe de France est sortie au premier tour de compétition. Le Ballon d’or 98 se consolera avec un titre d’Espagne la saison suivante. Mais vient le néant. Du moins en club, car en sélection, l’ancien Bordelais est toujours aussi irrésistible. Euro 2004, la France défie l’Angleterre en phase de poules. Menés un but à zéro à la 86e minute de jeu, les Tricolores s’en remettent une nouvelle fois à Zizou. Un coup-Franc à la 89e puis un pénalty dans les arrêts de jeu, la France adule le numéro 10. L’élimination en quarts de finale contre la Grèce en est presque anecdotique puisque ZZ annonce sa retraite internationale le 4 août 2004. On pleure déjà son départ.

 La magie 2006

Mais voilà, sans meneur de jeu, l’équipe de France n’est plus. Le 3 août 2005, Zidane annonce pour le plus grand bonheur des supporteurs français qu’il fait son retour en sélection. Cette fois-ci, les Français pleurent... de joie. Ce retour, conjugué à celui de Makelele et Thuram, permet aux Bleus de se qualifier pour la Coupe du Monde 2006 en Allemagne. Dans un groupe composé de la Suisse, de la Corée du Sud et de Togo, la France termine deuxième. Elle tombe le 27 juin 2006 contre la Roja, en huitièmes de finale. Les médias ibériques annoncent alors que Zidane prendra sa retraite à l’issue de la rencontre. Que nenni, l’ancien Bianconero réalise une prestation de haute volée et inscrit le troisième but français. Trois buts à un pour la bande à Barthez, le Brésil est le prochain adversaire des Bleus.

Tout comme en 98, Zidane enfile le costume de l’Auriverde le 1er juillet 2006. Sans pour autant marquer, le numéro 10 régale. Coup du sombrero, Roulette, râteau... Tout y passe. Comme un symbole, c’est lui qui offre le but à Thierry Henry, meilleur marqueur de l’histoire de l’équipe de France, alors qu’ils ne s’étaient jamais trouvés auparavant. La France hérite alors du Portugal en demi-finales. Dans une rencontre pour le moins fermée, il n’y aura qu’un seul homme pour tout débloquer. Ça ne pouvait qu’être Zinedine Zidane, sur pénalty.

Les Bleus se qualifient pour la deuxième de l’histoire en finale de la Coupe du Monde pour y affronter l’Italie. Le rêve est tout proche. Surtout que le numéro 10 va réaliser l’impensable. Un pénalty généreusement sifflé pour les Bleus, et Zizou réalise... une Panenka. Oui une Panenka. En face, Gianluigi Buffon, sûrement le meilleur gardien du monde à cette époque. Folie, courage, égoïsme, aucun mot ne peut décrire ce geste hors norme. 1-0 pour les Bleus, Zidane est une nouvelle fois le héros de tout un peuple. Mais dans cette rencontre l’impensable se reproduit. Tout d’abord, Materrazzi égalise pour l’Italie avant que Zidane ne voit sa tête s’écraser sur la barre. Au terme des 90 minutes, les deux équipes se quittent sur un match nul. Prolongations... Après quelques minutes jouées, Materrazzi est par terre, et se tord de douleur. Les images montrent Zidane lui adresser un coup de tête. Carton rouge. Est-ce un cauchemar ? non. L’Italie s’imposera finalement aux tirs au but. Zinedine Yazid Zidane ne refoulera plus jamais un terrain en compétition officielle.

 "Le maître, tout simplement"

Si sa carrière est entachée de cette dernière sortie, Zinedine Zidane restera l’idole de tout un peuple. A Bordeaux, à la Juventus Turin, au Real Madrid, ou encore en équipe de France, il aura marqué l’histoire du ballon rond. Les plus grands joueurs et entraîneurs portent d’ailleurs une grande admiration pour le joueur aux 101 sélections.

"L’un des meilleurs footballeurs de tous les temps, l’un de mes idoles. Il est de ces joueurs que j’avais le plus de plaisir à regarder. C’était aussi un vrai gentleman en dehors du terrain et j’ai toujours aimé jouer contre lui. Il avait tant d’élégance et de grâce, un toucher de balle merveilleux et une superbe vision de jeu", Ronaldinho

"C’est le maître, tout simplement. [...] Je placerais Zidane dans les cinq meilleurs joueurs (de l’histoire). Au cours des dix dernières années, il n’y en a pas eu d’autres comme lui", Pelé

"S’entraîner avec Zidane pendant trois ans a été un rêve. Pour moi, c’est le meilleur de tous les temps", Beckham

"Zidane, c’est le meilleur joueur du monde et pour moi, il le sera toujours. Il ne faut pas qu’il prenne sa retraite. Pour moi, c’est un professeur. J’ai beaucoup appris avec lui. C’est un maestro", Roberto Carlos

"Je pense que c’est le plus gros talent du football de ces vingt dernières années. [...] Je suis honoré d’avoir été l’entraîneur de Zidane. Je suis heureux d’avoir pu quelque peu l’aider à exprimer ses qualités. Je suis convaincu qu’il m’a donné bien plus que ce que je n’ai pu lui donner", Marcello Lippi

"Le problème c’est que jouer contre Zidane c’est un peu comme jouer au Bunto (les trois cloches sous lesquelles on cache une balle) : tu vois la balle, tu la vois plus, tu vois la balle, tu la vois plus !", Gennaro Gattuso

"C’est sûr que c’est un monument. Avant d’être un ami, pour moi c’est le joueur du siècle", Fabien Barthez

Vos commentaires

  • Le 24 juin 2012 à 03:46, par Ǝ-Miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer En réponse à : Zidane, 40 ans de souvenirs

    Merci Dame Administratrice pour nous rappeler que le champion “Kabyle” vieillit comme toute monde, que le champion “Kabyle” est toujours aussi mondialement connu pour ses talents de joueur de foot, que le champion “Kabyle” a ..etc... etc... etc.. tout en y ajoutant que ceci n’est qu’un part de la vérité sur celui qui fut “ notre Vedette Kabyle “, je dis bien fut car je fais parti de ses personnes qui sont loin d’ oublier que chaque pièce de monnaie , en or, argent ou alliage bon marché, d’ailleurs comme tous billets de banque ont toujours deux faces :

    http://kabyles.net/le-silence-de-zidane,2301.html

    http://kabyles.net/qatar-2022-le-pactole-de-zidane,6366.html

    ... sans le sous et Kabyle ... ment, votre

    Ǝ-Miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer

    Répondre à ce message

    • Le 24 juin 2012 à 07:20, par Afdhis En réponse à : Zidane, 40 ans de souvenirs

      Azul, Ǝ-Miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer
      J’arrive pas à ouvrir les liens, je ne sais pas si c’est le cas de tout le monde. Si ça ne te gêne pas, tu peux résumer en quelques mots de quoi il s’agit ? merci..

      Répondre à ce message

      • Le 24 juin 2012 à 10:41, par Anti-mahommerde En réponse à : Zidane, 40 ans de souvenirs

        @Afdhis,
        Azul, pareil aussi certains liens j’arrive pas à les ouvrir sur ce site !!! C’est un peu chelou, balak, himar, a lu la sourate kol aoudou birabi nassi maliki wasswassi soudouri nassi el khanassi el kurssi, el kesskassi !

        Répondre à ce message

        • Le 24 juin 2012 à 12:35, par Inass En réponse à : Zidane, 40 ans de souvenirs

          @Anti-mahommerde tu n’arrêtes pas de me faire rire !
          Pour les liens de Miss mohand udjahfer, ne vous cassez pas la tête, il veut vous renvoyer sur ses propres commentaires sur KN.

          Répondre à ce message

        • Le 24 juin 2012 à 13:48, par admin En réponse à : Zidane, 40 ans de souvenirs

          Voici les liens qui mènent vers des articles de miss Mohend Udjafer et que vous ne pouvez pas ouvrir, à cause d’un petit problème que je dois régler :
          Le silence de Zidane
          Qatar, le pactole

          Répondre à ce message

          • Le 24 juin 2012 à 16:05, par Ǝ-Miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer En réponse à : Zidane, 40 ans de souvenirs

            Mille Merci a la Merveilleuse Marie qui est venue si bénévolement me secourir en répondant a Monsieur Afḍis en attendant que quelqu’un tout aussi bénévole ne prenne un “Amgºer” pour la mise au point des liaisons de ce nouveau programme SPIP (¿) ...afin que certains (es) lecteurs (triece) ne voient.... plus rouge !

            Voilà donc Marie qui l’a fait pour moi. ... et pan pan sur mon indexe car j’aurai du peut-être regarder de plus près avant de soumettre mon texte et les références pour ces Deux de mes points de vue de Kabyle toujours insoumis et qui a été forcé a l’exil voila maintenant plus de quatre décennies. D’abords sur sur le premier voyage en Algérie de cette vedette comme < A Href = “ http://kabyles.net/le-silence-de-zidane,2301.html “>l’invité de Boutef Zizi le 1er Calife Algérien

            mais aussi sur la façon de faire < A Href = “ http://kabyles.net/qatar-2022-le-pactole-de-zidane,6366.html/ “> son Business pour quelques “ Balles “ comme grand joueur pour ne pas dire génie de la Balle... ronde !

            Kabyle ... ment, votre

            Ǝ-Miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer

            Répondre à ce message

        • Le 24 juin 2012 à 15:59, par admin En réponse à : Zidane, 40 ans de souvenirs

          Il n’y a rien de "chelou", c’était intentionnel, beaucoup viennent nous coller un tas de liens inutiles, la fonction était désactivée. Le problème est résolu vous pouvez cliquer sur les liens de miss Muhend U Djafer

          Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2012 à 04:26, par amazighfree En réponse à : Zidane, 40 ans de souvenirs

    Azul IMAZIGHEN,
    Quand je vois ce type il me fait penser à une grosse merde de 40 ans.
    Qu’a t’il fait pour "sa" Kabylie, oui on va me bassiner avec "il a acheté une ambulance pour son village et envoyer deux trois pull de clignancourt made china".
    Une personne de cette envergure aurait pu faire avancer notre causse TAMAZIGHT mais au contraire cet aghyoul va serrer la main du président marocain du pays d’anegerie boutflicaille l’assassin de nos frères tombés sous les balles "paix à leurs âmes".
    ARGEZEN sont ceux qui oeuvrent pour le combat de notre belle Kabylie, LIBRE, LAIC, le reste c’est que du pipot.
    Restons Libre, restons Amazigh.

    Répondre à ce message

    • Le 25 juin 2012 à 06:25, par Massinissa En réponse à : Zidane, 40 ans de souvenirs

      C’est très juste ce que vous dites agma@amazighfree, le footballeur Zidane se considére apolitique pour ne pas aider les Kabyles.
      Par contre dès qu’il s’agit de ses intérêts il n’hésite pas à s’aligner avec les gens du pouvoir politique d’Alger à leur tête le nain Bouteflika ,le responsable des 128 jeunes de nos frères assassinés par les gendarmes arabophones du système arabo-islamiste algérien .

      Zidane nous fait rappeler cet autre Kabyle qu’est Ait Menguellet ,lui aussi se dit apolitique et pourtant il s’est rendu au meeting politique qu’avait organiser l’ anti-Kabyle Bouteflika-le nain ,ces 2 personnages sont de véritables chasseurs de primes , seul l’argent les intéresse,ce sont des opportunistes .

      Vivement la fraternité kabyle .

      Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2012 à 09:27, par human En réponse à : Zidane, 40 ans de souvenirs

    Un des meilleurs joueurs sans contestation, aucun footeux ne vous dira le contraire ou alors il devrait se mettre à applaudir les joueurs de pétanque !
    Sinon son engagement politique à Zizou tient en 2 ou 3 mots"se faire de la tune" et rien d’autres ! Chose que je peux comprendre. Venir saluer Boutef chose qu’il n’était pas obligé de faire, il a fini par complétement ternir son image et pour cause !
    Venir se faire mousser par des assassins du peuple et truqueurs de surcroît, là il a abusé !
    Il n’arrivera jamais à la cheville d’un Maradona, un gus entier et qui avait autre chose à dire, il s’est servi de sa notoriété pour porter des messages, on peut ne pas être d’accord. N’empêche que sa vie est un roman pas comme le lèche c.. de pelé toujours aux cotés des officiels de la 1ère loge !

    Répondre à ce message

    • Le 24 juin 2012 à 11:00, par Anti-mahommerde En réponse à : Zidane, 40 ans de souvenirs

      @himar,
      Je te jure mec, tu es débile et trop stupide pour discuter sur un forum kabyle ! Même tes frères arabo-khoroto-muslimo-tmenyiko doivent avoir honte de tes interventions sur ce forum ! A leur place, même si j ’étais ton allah ou son mehommerde, je te dirai mec ; parle pas, ferme la il vaut mieux tu leur fait plus de tort !!! Deja que ta ouma arabya islamya est dans le caca et représente la misère du monde et la bêtise humaine et toi tu les enfonces encore plus !!!
      Soussem elaar, terwir elaar sur ce forum !

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été lu et validé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du siteRSS | Contact | Développeur Kuhn Services | Hébergeur Planethooster